×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Lévitique 25.44     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Lévitique 25.44
Segond « Colombe »


L’année sabbatique

1 L’Éternel parla à Moïse sur le mont Sinaï et dit
2 Parle aux fils d’Israël ; et tu leur diras : Quand vous serez entrés dans le pays que je vous donne, la terre se reposera, ce sera un sabbat en l’honneur de l’Éternel.
3 Pendant six années tu ensemenceras ton champ, pendant six années tu tailleras ta vigne et tu en recueilleras le produit.
4 Mais la septième année il y aura un sabbat, un repos total pour la terre, un sabbat en l’honneur de l’Éternel : tu n’ensemenceras pas ton champ et tu ne tailleras pas ta vigne.
5 Tu ne moissonneras pas ce qui proviendra des grains tombés de ta moisson, et tu ne vendangeras pas les raisins de ta vigne non taillée : ce sera une année de repos total pour la terre.
6 Grâce au repos de la terre vous aurez de la nourriture, toi, ton serviteur, ta servante, le salarié et le résident temporaire qui séjournent avec toi.
7 ton bétail et les animaux qui sont dans ton pays ; tout son produit servira de nourriture.

L’année du jubilé

8 Tu compteras sept sabbats d’années, sept fois sept années, et la durée de ces sept sabbats d’années fera quarante-neuf ans.
9 Le septième mois, le 10 du mois, tu feras retentir les sons éclatants du cor : le jour des expiations, vous sonnerez du cor dans tout votre pays.
10 Et vous sanctifierez la cinquantième année, vous publierez dans le pays l’affranchissement de tous ses habitants ; ce sera pour vous le jubilé ; chacun de vous retournera dans sa propriété, et chacun de vous retournera dans son clan.
11 La cinquantième année sera pour vous le jubilé : vous ne sèmerez pas, vous ne moissonnerez pas ce que les champs produiront d’eux-mêmes, et vous ne vendangerez pas la vigne non taillée.
12 Car c’est le jubilé : vous le regarderez comme saint. Vous mangerez le produit des champs.
13 Dans cette année de jubilé, chacun de vous retournera dans sa propriété.
14 Si vous faites une vente à votre compatriote ou si vous achetez quelque chose de la main de votre compatriote, qu’aucun de vous ne fasse tort à son frère.
15 Tu achèteras de ton compatriote, en comptant les années depuis le jubilé ; et il te vendra, en comptant les années de récolte.
16 Plus il y aura d’années, plus tu élèveras le prix d’achat ; et moins il y aura d’années, plus tu réduiras le prix d’achat ; car c’est le nombre des récoltes qu’il te vend.
17 Aucun de vous n’exploitera son compatriote, et tu craindras ton Dieu ; car je suis l’Éternel, votre Dieu.
18 Mettez mes prescriptions en pratique, observez mes ordonnances et mettez-les en pratique ; et vous habiterez en sécurité dans le pays.
19 Le pays donnera ses fruits, vous mangerez à satiété, et vous y habiterez en sécurité.
20 Si vous dites : Que mangerons-nous la septième année, puisque nous ne sèmerons pas et ne recueillerons pas nos récoltes
21 Je vous accorderai ma bénédiction la sixième année, qui donnera une récolte pour trois ans.
22 Vous sèmerez la huitième année, et vous mangerez de l’ancienne récolte jusqu’à la neuvième année ; jusqu’à ce que sa récolte soit venue, vous mangerez de l’ancienne.

Le rachat des propriétés et des esclaves

23 La terre ne se vendra pas à titre définitif ; car le pays est à moi, car vous êtes chez moi comme immigrants et comme résidents temporaires.
24 Dans tout le pays dont vous aurez la possession, vous établirez le droit de rachat pour la terre.
25 Si ton frère devient pauvre et vend une portion de sa propriété, celui qui a le devoir de rachat, son plus proche parent, viendra et rachètera ce qu’a vendu son frère.
26 Si un homme n’a personne qui ait le devoir de rachat, et qu’il se procure lui-même de quoi faire son rachat.
27 il comptera les années depuis la vente, restituera le surplus à l’acquéreur et retournera dans sa propriété.
28 S’il ne trouve pas de quoi lui faire cette restitution, ce qu’il a vendu restera jusqu’à l’année du jubilé dans les mains de l’acquéreur, qui en sortira au jubilé ; quant à lui, il retournera dans sa propriété.
29 Si un homme vend une maison d’habitation dans une ville (entourée) de murs, il aura le droit de rachat jusqu’à l’accomplissement d’une année depuis la vente ; son droit de rachat durera un an.
30 Mais si cette maison située dans une ville pourvue de murs n’est pas rachetée avant l’accomplissement d’une année entière, elle restera à titre définitif à l’acquéreur et à ses descendants ; il n’en sortira pas au jubilé.
31 Les maisons des villages non pourvus de murs seront comptées comme des fonds de terre ; elles pourront être rachetées, et (l’acquéreur) en sortira au jubilé.
32 Quant aux villes des Lévites et aux maisons qu’ils y posséderont, les Lévites auront droit perpétuel de rachat.
33 Celui qui rachètera des Lévites une maison, sortira au jubilé de la maison vendue et de la ville où il la possédait ; car les maisons des villes des Lévites sont leur propriété au milieu des Israélites.
34 Les champs situés dans les abords de leurs villes ne pourront pas se vendre ; car ils en ont la propriété perpétuelle.
35 Si ton frère devient pauvre près de toi et que les ressources lui manquent, tu le soutiendras, (même s’il est) immigrant ou résident temporaire, afin qu’il vive avec toi.
36 Tu ne tireras de lui ni intérêt ni usure, tu craindras ton Dieu, et ton frère vivra avec toi.
37 Tu ne lui prêteras pas ton argent à intérêt, et tu ne lui prêteras pas ta nourriture à usure.
38 Je suis l’Éternel, ton Dieu, qui vous ai fait sortir du pays d’Égypte, pour vous donner le pays de Canaan, afin que je sois votre Dieu.
39 Si ton frère devient pauvre près de toi, et qu’il se vende à toi, tu ne lui imposeras pas le travail d’un esclave.
40 Il sera chez toi comme un salarié, comme un résident temporaire ; il sera à ton service jusqu’à l’année du jubilé.
41 Il sortira alors de chez toi, lui et ses fils avec lui, et il retournera dans son clan, dans la propriété de ses pères.
42 Car ce sont mes serviteurs que j’ai fait sortir du pays d’Égypte ; ils ne seront pas vendus comme on vend des esclaves.
43 Tu ne domineras pas sur lui avec rigueur, mais tu craindras ton Dieu.
44 C’est des nations qui vous entourent que tu prendras ton esclave et ta servante qui t’appartiendront, c’est d’elles que vous achèterez l’esclave et la servante.
45 Vous pourrez aussi en acheter des fils des résidents temporaires qui séjourneront chez toi, et des clans qui dans votre pays seront issus d’eux ; et ils seront votre propriété.
46 Vous les laisserez en héritage à vos fils après vous, comme une propriété ; vous les garderez comme esclaves à perpétuité. Mais à l’égard de vos frères, les Israélites, aucun de vous ne dominera avec rigueur sur son frère.
47 Si un immigrant, ou un résident temporaire chez toi a des ressources et que ton frère devienne pauvre près de lui et se vende à l’immigrant, au résident temporaire chez toi ou à quelqu’un du clan de l’immigrant.
48 il y aura pour lui le droit de rachat, après qu’il se sera vendu : un de ses frères pourra le racheter.
49 Son oncle, ou le fils de son oncle, ou l’un de ses proches parents, pourra le racheter ; ou bien, s’il s’en procure les ressources, il se rachètera lui-même.
50 Il comptera avec son acquéreur depuis l’année où il s’est vendu jusqu’à l’année du jubilé ; et le prix à payer dépendra du nombre d’années ; elles seront évaluées comme celles d’un salarié.
51 S’il y a encore beaucoup d’années, il remboursera pour son rachat une part proportionnelle de l’argent versé par l’acquéreur
52 s’il reste peu d’année jusqu’à l’année du jubilé, il en fera le compte et remboursera pour son rachat une part proportionnelle à ces années.
53 Il sera comme un salarié à l’année chez son maître, lequel ne dominera pas sur lui avec rigueur sous tes yeux.
54 S’il n’est racheté d’aucune de ces manières, il sortira l’année du jubilé, lui et ses fils avec lui.
55 Car c’est de moi que les Israélites sont les serviteurs ; ce sont mes serviteurs que j’ai fait sortir du pays d’Égypte. Je suis l’Éternel, votre Dieu.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.