×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Ezéchiel 33.27     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Ezéchiel 33.27
Segond « Colombe »


Perspectives de restauration

Le rôle de sentinelle du prophète

1 La parole de l’Éternel me fut adressée en ces mots :
2 Fils d’homme, parle aux gens de ton peuple ! Tu leur diras : Lorsque je fais venir l’épée contre un pays, et que le peuple du pays prend dans ses rangs quelque homme et l’établit comme sentinelle.
3 si cet homme voit venir l’épée contre le pays, sonne du cor et avertit le peuple.
4 et si celui qui entend le son du cor ne se laisse pas avertir, et que l’épée vienne l’enlever, son sang sera sur sa tête.
5 Il a entendu le son du cor, et il ne s’est pas laissé avertir : son sang sera sur lui. Celui qui se laisse avertir sauvera sa vie.
6 Si la sentinelle voit venir l’épée et ne sonne pas du cor, si le peuple n’est pas averti, et que l’épée vienne enlever quelqu’un, celui-ci sera enlevé à cause de son injustice, mais je réclamerai son sang à la sentinelle.
7 Et toi, fils d’homme, je t’établis comme sentinelle sur la maison d’Israël. Tu écouteras la parole qui sort de ma bouche et tu les avertiras de ma part.
8 Quand je dirai au méchant : Méchant, oui, tu mourras ! si tu ne parles pas pour avertir le méchant au sujet de sa conduite, ce méchant mourra à cause de son injustice, mais je te réclamerai son sang.
9 Mais si toi tu avertis le méchant pour le détourner de sa conduite, et qu’il ne se détourne pas de sa conduite, il mourra dans son injustice, et toi tu sauveras ta vie.
10 Et toi, fils d’homme, dis à la maison d’Israël : Vous dites : Nos crimes et nos péchés sont sur nous, et c’est à cause d’eux que nous sommes frappés de langueur ; comment pourrions-nous vivre
11 Dis-leur : Je suis vivant ! — oracle du Seigneur, l’Éternel —, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. Revenez, revenez de vos mauvaises voies. Pourquoi devriez-vous mourir, maison d’Israël ?
12 Et toi, fils d’homme, dis aux gens de ton peuple : La justice du juste ne le délivrera pas le jour où il commettra un crime ; et le méchant ne trébuchera pas par sa méchanceté le jour où il s’en détournera, de même que le juste ne pourra pas vivre par sa justice le jour où il commettra un péché.
13 Lorsque je dis du juste : Oui, il vivra, — s’il se confie dans sa justice et commet l’injustice, on ne se souviendra d’aucun de ses actes justes, il mourra à cause de l’injustice qu’il a commise.
14 Lorsque je dis au méchant : Oui, tu mourras ! — s’il se détourne de son péché et pratique le droit et la justice.
15 si le méchant rend le gage, restitue ce qu’il a dérobé, suit les prescriptions qui donnent la vie, sans commettre l’injustice, oui il vivra, il ne mourra pas.
16 On ne se souviendra d’aucun des péchés qu’il a commis ; il pratique le droit et la justice, oui il vivra.
17 Les gens de ton peuple disent : La voie du Seigneur n’est pas normale. C’est leur voie qui n’est pas normale.
18 Si le juste se détourne de sa justice et commet l’injustice, il en mourra.
19 Si le méchant se détourne de sa méchanceté et pratique le droit et la justice, il vivra à cause de cela.
20 Vous dites : La voie du Seigneur n’est pas normale ! Je vous jugerai chacun selon ses voies, maison d’Israël

Raisons de la prise de Jérusalem

21 C’est la douzième année, le 5 du dixième mois de notre déportation qu’arriva vers moi le rescapé de Jérusalem qui me dit : La ville a été prise
22 La main de l’Éternel avait été sur moi le soir avant l’arrivée du rescapé, et l’Éternel m’avait ouvert la bouche lorsqu’il vint auprès de moi le matin. Ma bouche était ouverte, et je n’étais plus muet.
23 Alors la parole de l’Éternel me fut adressée en ces mots :
24 Fils d’homme, ceux qui habitent ces ruines sur le territoire d’Israël disent : Abraham était seul et il a pris possession du pays, et c’est à nous qui sommes nombreux que le pays a été donné en possession.
25 Eh bien ! dis-leur : Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Vous mangez vos aliments avec du sang, vous levez les yeux vers vos idoles, vous répandez le sang. Et vous posséderiez le pays
26 Vous vous appuyez sur votre épée, vous commettez une horreur, chacun de vous déshonore la femme de son prochain. Et vous posséderiez le pays
27 Voici ce que tu diras : Ainsi parle le Seigneur, l’Éternel : Je suis vivant ! ceux qui sont parmi les ruines tomberont par l’épée, celui qui est en rase campagne, je le donnerai à manger aux animaux, et ceux qui sont dans les forts et dans les cavernes mourront de la peste.
28 Je rendrai le pays solitaire et désolé ; sa force orgueilleuse prendra fin, les montagnes d’Israël seront désolées, personne n’y passera.
29 Ils reconnaîtront que je suis l’Éternel, quand je rendrai le pays solitaire et désolé, à cause de toutes les horreurs qu’ils ont commises.
30 Toi, fils d’homme, les gens de ton peuple s’entretiennent de toi le long des murs et aux portes des maisons et se disent l’un à l’autre, chacun à son frère : Venez donc écouter quelle est la parole qui provient de l’Éternel
31 Ils se rendent en foule auprès de toi, et mon peuple s’assied devant toi. Ils écoutent tes paroles, mais ils ne les mettent pas en pratique, car ils agissent avec des paroles (aimables) à la bouche, alors que la cupidité mène leur cœur.
32 Te voilà pour eux comme une aimable chanson : musique agréable et belle mélodie. Ils écoutent tes paroles, mais ils ne les mettent point en pratique.
33 Quand ces choses arriveront, — et voici qu’elles arrivent ! — ils reconnaîtront qu’il y avait un prophète au milieu d’eux.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.