×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Jérémie 36.1     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Jérémie 36.1
Segond « Colombe »


Les prophéties de Jérémie brûlées

1 La quatrième année de Yehoyaqim, fils de Josias, roi de Juda, cette parole fut adressée à Jérémie de la part de l’Éternel en ces mots :
2 Prends un livre en rouleau, et tu y écriras toutes les paroles que je t’ai dites sur Israël, sur Juda et sur toutes les nations depuis le jour où je t’ai parlé, au temps de Josias, jusqu’à aujourd’hui.
3 Peut-être la maison de Juda prendra-t-elle garde à tout le mal que je pense lui faire, de sorte qu’ils reviendront chacun de sa mauvaise voie ; alors je pardonnerai leur faute et leur péché.
4 Jérémie appela Baruch, fils de Nériya ; alors, sous la dictée de Jérémie, Baruch transcrivit dans un livre en rouleau toutes les paroles que l’Éternel avait dites à Jérémie.
5 Puis Jérémie donna cet ordre à Baruch : Je suis retenu et je ne peux pas aller à la Maison de l’Éternel.
6 Tu iras toi-même et tu liras dans le rouleau que tu as écrit sous ma dictée les paroles de l’Éternel, en présence du peuple, dans la Maison de l’Éternel, un jour de jeûne ; tu les liras aussi en présence de tous ceux de Juda qui seront venus de leurs villes (respectives).
7 Peut-être leur supplication parviendra-t-elle devant l’Éternel et reviendront-ils chacun de sa mauvaise voie ; car grande est la colère, la fureur que l’Éternel a exprimée envers ce peuple.
8 Baruch, fils de Nériya, fit tout ce que lui avait ordonné le prophète Jérémie, et lut dans le livre les paroles de l’Éternel, dans la Maison de l’Éternel.
9 La cinquième année de Yehoyaqim, fils de Josias, roi de Juda, le neuvième mois, on proclama un (jour de) jeûne devant l’Éternel pour tout le peuple de Jérusalem et pour tout le peuple venu des villes de Juda à Jérusalem.
10 Et Baruch lut dans la Maison de l’Éternel dans le livre les paroles de Jérémie, en présence de tout le peuple ; il était dans la chambre de Guemaria, fils de Chaphân, le secrétaire, dans le parvis supérieur, à l’entrée de la Porte Neuve de la maison de l’Éternel.
11 Michée, fils de Guemaria, fils de Chaphân, entendit toutes les paroles de l’Éternel contenues dans le livr.
12 et descendit au palais du roi, dans la chambre du secrétaire, où siégeaient tous les ministres, Élichama, le secrétaire, Delaya, fils de Chemaya, Elnatân, fils d’Akbor, Guemaria, fils de Chaphân, Sédécias, fils de Hanania, et tous les (autres) ministres.
13 Et Michée leur rapporta toutes les paroles qu’il avait entendues, lorsque Baruch lisait dans le livre, en présence du peuple.
14 Alors tous les ministres envoyèrent à Baruch Yehoudi, fils de Netania, fils de Chélémia, fils de Kouchi, pour lui dire : Prends en main le rouleau que tu as lu en présence du peuple, et viens ! Baruch, fils de Nériya, prit en main le rouleau et se rendit auprès d’eux.
15 Ils lui dirent : Assieds-toi, et donne-nous en lecture. Baruch leur en fit lecture.
16 Lorsqu’ils eurent entendu toutes ces paroles, ils se regardèrent avec effroi les uns les autres et dirent à Baruch : Nous révélerons au roi toutes ces paroles.
17 Ils questionnèrent alors Baruch disant : Révèle-nous comment tu as écrit toutes ces paroles sous sa dictée.
18 Baruch leur répondit : Il m’a dicté à haute voix toutes ces paroles, et je les écrivais dans ce livre avec de l’encre.
19 Les ministres dirent à Baruch : Va, cache-toi, ainsi que Jérémie, et que personne ne sache où vous êtes.
20 Ils allèrent ensuite à la cour vers le roi, laissant le livre en dépôt dans la chambre d’Élichama, le secrétaire, et ils en révélèrent toutes les paroles en présence du roi.
21 Le roi envoya Yehoudi pour prendre le rouleau. Yehoudi le prit dans la chambre d’Élichama, le secrétaire, et il le lut en présence du roi et en présence de tous les ministres qui se tenaient auprès du roi.
22 Le roi était assis dans le palais d’hiver, — c’était au neuvième mois — et un brasero brûlait devant lui.
23 À mesure que Yehoudi lisait trois ou quatre colonnes, (le roi) les découpait avec le rasoir du secrétaire et les jetait dans le feu du brasero, jusqu’à ce que tout le rouleau soit consumé.
24 Ainsi le roi et tous ses serviteurs qui entendirent toutes ces paroles, ne furent pas effrayés et ne déchirèrent pas leurs vêtements.
25 Pourtant Elnatân, Delaya et Guemaria avaient prié avec instance le roi de ne pas brûler le rouleau ; mais il ne les écouta pas.
26 Le roi ordonna à Yerahmeél, fils du roi, à Seraya, fils d’Azriel, et à Chélémia, fils d’Abdéel, de saisir le secrétaire Baruch et le prophète Jérémie. Mais l’Éternel les cacha.
27 La parole de l’Éternel fut adressée à Jérémie en ces mots, après que le roi eut brûlé le rouleau avec les paroles que Baruch avait écrites sous la dictée de Jérémie
28 Prends de nouveau un autre rouleau, et tu y écriras toutes les paroles qui étaient dans le premier rouleau qu’a brûlé Yehoyaqim, roi de Juda.
29 Et contre Yehoyaqim, roi de Juda, tu diras : Ainsi parle l’Éternel : C’est toi qui as brûlé ce rouleau, en disant : Pourquoi y as-tu écrit ces paroles : Le roi de Babylone viendra certainement, il détruira ce pays et il en fera disparaître hommes et bêtes
30 C’est pourquoi ainsi parle l’Éternel contre Yehoyaqim, roi de Juda : Aucun des siens ne siégera sur le trône de David, et son cadavre sera exposé à la chaleur pendant le jour et au froid pendant la nuit.
31 J’interviendrai contre lui, contre sa descendance et ses serviteurs à cause de leur faute et je ferai venir sur eux, sur les habitants de Jérusalem et sur les hommes de Juda tout le malheur que je leur ai annoncé, sans qu’ils m’écoutent.
32 Jérémie prit un autre rouleau, et le donna à Baruch, fils de Nériya, le secrétaire. Baruch y écrivit, sous la dictée de Jérémie, toutes les paroles du livre qu’avait brûlé au feu Yehoyaqim, roi de Juda. Beaucoup d’autres paroles semblables y furent encore ajoutées.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.