×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Esaïe 48     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Esaïe 48
Segond « Colombe »


Anciennes et nouvelles prédictions

1 Écoutez ceci, maison de Jacob,
Vous qui portez le nom d’Israël
Et qui êtes sortis des eaux de Juda ;
Vous qui prêtez serment par le nom de l’Éternel
Et qui invoquez le Dieu d’Israël,
Mais sans vérité ni justice !
2 Car ils tirent leur nom de la ville sainte
Et ils s’appuient sur le Dieu d’Israël
Dont le nom est l’Éternel des armées.
3 Dès longtemps j’ai annoncé les événements du début,
C’est sorti de ma bouche,
Et je l’ai fait entendre :
Soudain j’ai agi, et ils se sont accomplis.
4 Sachant que tu es dur,
Que ton cou est une barre de fer,
Et que tu as un front de bronze,
5 Je t’ai annoncé dès longtemps (ces événements),
Je te les ai fait entendre avant qu’ils arrivent,
Afin que tu ne dises pas :
C’est mon idole qui les a faits,
C’est ma statue ou mon image de métal fondu
Qui les a ordonnés.
6 Tu entends ! Considère tout cela !
Et vous, ne l’annoncerez-vous pas ?…
Je te fais entendre des choses nouvelles, dès maintenant,
Tenues en réserve, inconnues de toi.
7 C’est maintenant qu’elles sont créées,
Et non pas depuis longtemps,
Jusqu’à ce jour, tu n’en avais rien entendu,
Afin que tu ne dises pas :
Eh ! je le savais.
8 Tu n’en as rien entendu,
Tu n’avais rien su,
Et jadis ton oreille n’en a pas été frappée.
Car je te connaissais comme un grand traître,
Et dès le sein maternel on t’a appelé criminel.
9 À cause de mon nom,
Je suspends ma colère ;
À cause de la louange qui m’est due,
Je me contiens envers toi,
Pour ne pas te retrancher.
10 Je t’ai fait fondre,
Mais non pour (retirer) de l’argent ;
Je t’ai éprouvé au creuset de l’adversité.
11 C’est pour l’amour de moi,
Pour l’amour de moi que je veux agir ;
Car comment (mon nom) serait-il profané ?
Je ne donnerai pas ma gloire à un autre.

Appel à écouter Dieu

12 Écoute-moi Jacob !
Israël, que j’ai appelé !
C’est moi, moi qui suis le premier,
C’est aussi moi qui suis le dernier.
13 Ma main a fondé la terre,
Et ma droite a déployé les cieux :
Je les appelle,
Et ensemble ils se présentent.
14 Vous tous, rassemblez-vous, écoutez !
Qui d’entre eux a annoncé ces événements ?
Celui que l’Éternel aime
Exécutera ses désirs contre Babylone,
Et son bras (s’appesantira sur) les Chaldéens.
15 Moi, moi, j’ai parlé
Et je l’ai appelé ;
Je l’ai fait venir,
Et son œuvre réussira.
16 Approchez-vous de moi, écoutez !
Dès le commencement, je n’ai point parlé en cachette,
Dès l’origine de ces choses, j’étais là.
Et maintenant, le Seigneur, l’Éternel,
M’a envoyé avec son Esprit.
17 Ainsi parle l’Éternel, ton rédempteur,
Le Saint d’Israël :
Moi, l’Éternel, ton Dieu,
Je t’instruis à ton profit,
Je te conduis dans la voie où tu marches.
18 Oh ! si tu étais attentif à mes commandements !
Ta paix serait comme un fleuve
Et ta justice comme les flots de la mer ;
19 Ta descendance serait comme le sable
Et ta progéniture comme les grains de sable ;
Son nom ne serait pas retranché, anéanti devant moi.
20 Sortez de Babylone,
Fuyez du milieu des Chaldéens !
Avec une voix triomphante
Annoncez-le, faites-le entendre ;
Propagez-le jusqu’à l’extrémité de la terre,
Dites : l’Éternel a racheté son serviteur Jacob !
21 Ils n’auront pas soif
Dans les terres arides où il les conduira :
Il fera jaillir pour eux l’eau du rocher,
Il fendra le rocher,
Et l’eau coulera.
22 Il n’y a point de paix,
Dit l’Éternel, pour les méchants.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.