×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Esaïe 15     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Esaïe 15
Segond « Colombe »


Prophétie sur Moab

1 Menace sur Moab.
Oui, en une nuit elle a été ravagée !
Ar-Moab a disparu.
Oui, en une nuit elle a été ravagée !
Qir-Moab a disparu.
2 On monte à Bayith et à Dibôn,
Sur les hauts-lieux pour pleurer ;
Moab se lamente, sur le Nébo et sur Médeba :
Toutes les têtes sont rasées,
Toutes les barbes sont coupées.
3 Dans ses rues, ils sont vêtus d’un sac ;
Sur (les) toits et sur ses places,
Chacun se lamente et fond en larmes.
4 Hechbôn et Élealé poussent des cris,
On entend leur voix jusqu’à Yahats,
C’est pourquoi les guerriers de Moab lancent des clameurs,
Ils ont l’effroi dans l’âme.
5 Mon cœur crie sur Moab,
Dont les fugitifs (se sauvent) jusqu’à Tsoar,
(Jusqu’à) Églath-Chelichiya ;
Car ils font, en pleurant, la montée de Louhith,
Car ils poussent la clameur du désastre sur le chemin de Horonaïm ;
6 Car les eaux de Nimrim sont taries
Car l’herbe est desséchée,
Le gazon est détruit,
La verdure n’est plus.
7 C’est pourquoi ils ramassent ce qui leur reste
Et transportent leurs réserves au-delà du torrent des saules.
8 Car la clameur environne les frontières de Moab ;
Ses lamentations (retentissent) jusqu’à Églaïm,
Ses lamentations (retentissent) jusqu’à Beér-Élim.
9 Les eaux de Dimôn sont pleines de sang,
Et j’enverrai sur Dimôn de nouveaux malheurs,
Un lion contre les rescapés de Moab,
Contre ce qui reste sur (son) sol.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.