×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Ecclésiaste 8     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Ecclésiaste 8
Segond « Colombe »


Réflexions diverses

1 Qui est comme le sage, et qui connaît l’explication des choses ? La sagesse de l’homme éclaire son visage, et la sévérité de sa face est changée.
2 Je (dis) : Observe l’ordre du roi, et cela à cause du serment de Dieu.
3 Ne te presse pas de t’éloigner de sa présence et ne persiste pas dans une mauvaise cause : car il fait tout ce qui lui plaît.
4 Quelle qu’elle soit, la parole du roi fait autorité ; qui donc lui dira : Que fais-tu
5 Celui qui observe le commandement ne connaîtra pas de mauvaise cause, et le cœur sage connaîtra le temps (opportun) et le jugement.
6 Car il y a pour toute chose un temps et un jugement, quand le malheur accable l’homme.
7 En effet, il ne sait point ce qui arrivera ; qui donc lui annoncera comment cela arrivera
8 L’homme n’est pas maître de son souffle pour le retenir et il n’a aucune autorité sur le jour de la mort ; il n’y a point de rémission dans ce combat, et la méchanceté ne donne à ceux qui l’exercent aucune échappatoire.
9 J’ai vu tout cela en prenant à cœur tout l’ouvrage qui se fait sous le soleil. Il y a un temps où l’homme se rend maître de l’homme pour son malheur.
10 Alors j’ai vu des méchants recevoir la sépulture et s’en aller. On venait du lieu saint en oubliant dans la ville comment ils avaient agi. C’est encore là une vanité.
11 Parce qu’une sentence contre une mauvaise action n’est point exécutée promptement, le cœur des humains au-dedans d’eux est rempli du désir de faire le mal.
12 Cependant, quoique le pécheur fasse cent fois le mal et y prolonge (ses jours), moi je reconnais tout de même que le bonheur est pour ceux qui craignent Dieu, parce qu’ils ont de la crainte en sa présence.
13 Mais le bonheur n’est pas pour le méchant, et il ne prolongera pas ses jours, pas plus que l’ombre, parce qu’il n’a point de crainte en présence de Dieu.
14 Il est une vanité qui se fait sur la terre : c’est qu’il y a des justes dont le sort est conforme à l’œuvre des méchants, et des méchants dont le sort est conforme à l’œuvre des justes. Je dis que c’est encore là une vanité.
15 J’ai donc fait l’éloge de la joie, parce qu’il n’y a rien de bon pour l’homme sous le soleil sinon de manger, de boire et de se réjouir ; c’est là ce qui doit l’accompagner dans son travail, pendant les jours de la vie que Dieu lui donne sous le soleil.
16 Lorsque j’ai pris à cœur de connaître la sagesse et de voir le souci que l’on se fait sur la terre, — car les yeux de l’homme ne voient le sommeil ni de jour ni de nuit —.
17 j’ai vu toute l’œuvre de Dieu. Eh bien ! l’homme ne peut pas trouver l’œuvre qui se fait sous le soleil ; ce que l’homme cherche avec peine, il ne le trouvera pas ; et même si le sage prétend connaître, il ne peut pas trouver.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.