×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Ecclésiaste 3     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Ecclésiaste 3
Segond « Colombe »


Un temps pour tout

1 Il y a un moment pour tout, un temps pour toute chose sous le ciel :
2 Un temps pour enfanter et un temps pour mourir ;
Un temps pour planter et un temps pour arracher le plant ;
3 Un temps pour tuer et un temps pour guérir ;
Un temps pour démolir et un temps pour bâtir ;
4 Un temps pour pleurer et un temps pour rire ;
Un temps pour se lamenter et un temps pour danser ;
5 Un temps pour jeter des pierres et un temps pour ramasser des pierres ;
Un temps pour étreindre et un temps pour s’éloigner de l’étreinte ;
6 Un temps pour chercher et un temps pour perdre ;
Un temps pour garder et un temps pour jeter ;
7 Un temps pour déchirer et un temps pour recoudre ;
Un temps pour se taire et un temps pour parler ;
8 Un temps pour aimer et un temps pour haïr ;
Un temps de guerre et un temps de paix.
9 Que reste-t-il à celui qui travaille de la peine qu’il prend
10 J’ai vu le souci que Dieu donne aux humains comme moyen d’humiliation.
11 Tout ce qu’il a fait est beau en son temps, et même il a mis dans leur cœur (la pensée de) l’éternité, bien que l’homme ne puisse pas saisir l’œuvre que Dieu a faite, du commencement jusqu’à la fin.
12 J’ai reconnu qu’il n’y a rien de bon pour lui sinon de se réjouir et de faire ce qui est bon pendant sa vie
13 et aussi que pour tout homme, manger, boire et voir ce qui est bon au milieu de tout son travail, est un don de Dieu.
14 J’ai reconnu que tout ce que Dieu fait dure à toujours, il n’y a rien à y ajouter et rien à en retrancher. Dieu agit (ainsi) afin qu’on ait de la crainte en sa présence.
15 Ce qui est a déjà existé et ce qui existera est déjà là, Dieu ramène ce qui a disparu.

L’homme et la bête

16 Voici encore ce que j’ai vu sous le soleil : à la place du droit, là est la méchanceté, à la place de la justice, là est la méchanceté.
17 J’ai dit en mon cœur : Dieu jugera le juste et le méchant ; car il y a un temps pour toute chose et (un jugement) sur toute œuvre.
18 J’ai dit en mon cœur, au sujet des humains, que Dieu allait les éprouver, alors ils verront eux-mêmes qu’ils ne sont que des bêtes.
19 Car le sort des humains et le sort de la bête ne sont pas différents ; l’un meurt comme l’autre, ils ont tous un même souffle, et la supériorité de l’homme sur la bête est nulle ; car tout est vanité.
20 Tout va dans un même lieu ; tout provient de la poussière, et tout retourne à la poussière.
21 Qui connaît le souffle des humains lequel monte en haut, et le souffle des bêtes lequel descend en bas vers la terre
22 Et j’ai vu qu’il n’y a rien de mieux pour l’homme que de se réjouir de ses œuvres : c’est là sa part. En effet, qui le ramènera pour voir ce qui arrivera après lui ?

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.