×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Proverbe 30     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Proverbes 30
Segond « Colombe »


Proverbes d’Agur

La relation avec Dieu

1 Paroles d’Agour, fils de Yaqé.
Sentence de cet homme pour Itiel, pour Itiel et pour Oukal.
2 Certes, je suis plus bête que n’importe qui
Et je n’ai pas une intelligence humaine ;
3 Je n’ai pas appris la sagesse
Et je ne connais pas la science des saints.
4 Qui est monté au ciel, et qui en est descendu ?
Qui a recueilli le vent dans ses poings ?
Qui a serré les eaux dans un vêtement ?
Qui a établi toutes les extrémités de la terre ?
Quel est son nom, et quel est le nom de son fils,
Si tu le sais ?
5 Toute parole de Dieu est éprouvée.
Il est un bouclier pour ceux qui se réfugient en lui.
6 N’ajoute rien à ses paroles,
De peur qu’il ne te reprenne et que tu ne sois trouvé menteur.
7 Je te demande deux choses :
Ne me les refuse pas, avant que je meure !
8 Éloigne de moi la vanité et la parole mensongère ;
Ne me donne ni pauvreté, ni richesse,
Accorde-moi le pain qui m’est nécessaire,
9 De peur qu’étant rassasié, je ne te renie
Et ne dise : Qui est l’Éternel ?
Ou qu’étant dans la pauvreté, je ne commette un vol
Et ne porte atteinte au nom de mon Dieu.
10 Ne calomnie pas un serviteur auprès de son maître,
De peur qu’il ne te maudisse et que tu ne te rendes coupable.
11 Il est une engeance qui maudit son père
Et qui ne bénit pas sa mère.
12 Il est une engeance qui se croit pure
Et qui n’est pas lavée de son ordure.
13 Il est une engeance dont les yeux sont hautains
Et les paupières élevées.
14 Il est une engeance dont les dents sont des épées
Et les mâchoires des couteaux,
Pour dévorer et (faire disparaître) de la terre les malheureux
Et de l’humanité les pauvres.
15 La sangsue a deux filles : Donne ! donne !
Trois choses sont insatiables,
Quatre ne disent jamais : Assez !
16 Le séjour des morts, la femme stérile,
La terre, qui n’est pas rassasiée d’eau,
Et le feu, qui ne dit jamais : Assez !
17 L’œil qui se moque d’un père
Et qui dédaigne l’obéissance envers une mère,
Les corbeaux du torrent le perceront,
Et les petits de l’aigle le dévoreront.
18 Il y a trois choses qui sont au-dessus de ma portée,
Même quatre que je ne connais pas :
19 La trace de l’aigle dans les cieux,
La trace du serpent sur le rocher,
La trace du navire au milieu de la mer,
Et la trace de l’homme chez la jeune fille.
20 Telle est la voie de la femme adultère :
Elle mange et s’essuie la bouche,
Puis elle dit : Je n’ai pas fait de mal.
21 À cause de trois choses, la terre peut trembler,
À cause de quatre, elle ne peut rester patiente :
22 À cause d’un esclave qui vient à régner,
D’un fou qui est rassasié de pain,
23 À cause d’une femme dédaignée qui se marie,
Et d’une servante qui hérite de sa maîtresse.
24 Il y a quatre (animaux) qui sont les plus petits de la terre
Et cependant des plus sages :
25 Les fourmis, peuple sans force,
Préparent en été leur nourriture ;
26 Les damans, peuple sans puissance,
Placent leur demeure dans les rochers ;
27 Les sauterelles n’ont point de roi
Et elles sortent toutes par divisions ;
28 Le lézard que tu peux prendre dans les mains,
Et qui se trouve dans les palais des rois.
29 Il y en a trois qui ont une belle allure,
Et quatre qui ont une belle démarche :
30 Le lion, le héros des animaux,
Qui ne recule devant personne ;
31 L’animal de combat aux reins (solides), ou le bouc,
Et le roi dont l’armée est avec lui.
32 Si tu es fou d’orgueil,
Et si tu as de mauvaises intentions, (mets) la main sur la bouche :
33 Car la pression du lait produit de la crème,
La pression du nez produit du sang,
Et la pression de la colère produit des querelles.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.