×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Psaume 73     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Psaumes 73
Segond « Colombe »


Troisième livre

Perplexité face au bonheur des impies

1 Psaume d’Asaph.
Oui, Dieu est bon pour Israël,
Pour ceux qui ont le cœur pur.
2 Quant à moi, pour un peu mes pieds allaient fléchir,
Il s’en est fallu d’un rien que mes pas ne glissent,
3 Car je jalousais les insensés,
En voyant la prospérité des méchants.
4 Rien ne les tourmente jusqu’à leur mort,
Et leur corps est replet ;
5 Ils n’ont aucune part à la peine des hommes,
Ils ne sont pas frappés avec les humains.
6 Aussi l’orgueil leur sert de collier,
La violence est le vêtement qui les enveloppe ;
7 Leur figure est débordante de graisse,
Les imaginations de leur cœur dépassent (la mesure).
8 Ils raillent et parlent méchamment d’opprimer ;
Ils parlent haut,
9 Ils élèvent leur bouche jusqu’aux cieux,
Et leur langue se promène sur la terre.
10 Voilà pourquoi son peuple en arrive là,
On avale l’eau abondamment
11 Et l’on dit : Comment Dieu (le) connaîtrait-il ?
Y a-t-il même de la connaissance chez le Très-Haut ?
12 Ainsi sont les méchants :
Toujours tranquilles, ils accroissent (leur) richesse.
13 C’est donc en vain que j’ai purifié mon cœur,
Et que j’ai lavé mes mains dans l’innocence :
14 Tout le jour je suis frappé,
Tous les matins mon châtiment (est là).
15 Si je disais : Je veux m’exprimer comme (eux),
Voici que je trahirais la race de tes enfants.
16 J’ai donc réfléchi pour comprendre cela ;
Ce fut pénible à mes yeux,
17 Jusqu’à ce que j’arrive aux sanctuaires de Dieu ;
Alors j’ai compris le sort final des méchants.
18 Oui, tu les places sur des voies glissantes,
Tu les précipites dans la tourmente.
19 Comment ! en un instant les voilà en (pleine) désolation,
Ils sont à bout, achevés par l’épouvante !
20 Comme un songe au réveil,
Seigneur, à ton éveil, tu repousses leur image.
21 Lorsque mon cœur s’aigrissait,
Et que je me sentais percé dans les reins,
22 J’étais stupide et sans connaissance,
Avec toi j’étais comme les bêtes.
23 Cependant je suis toujours avec toi,
Tu m’as saisi la main droite ;
24 Tu me conduis par ton conseil,
Puis tu me recevras dans la gloire.
25 Qui d’autre ai-je au ciel ?
En dehors de toi, je n’ai aucun plaisir sur la terre.
26 Ma chair et mon cœur peuvent défaillir :
Dieu sera toujours le rocher de mon cœur et ma part.
27 Car voici que ceux qui s’éloignent de toi périssent ;
Tu réduis au silence tous ceux qui te sont infidèles.
28 Pour moi, m’approcher de Dieu, c’est mon bien :
Je place mon refuge dans le Seigneur, l’Éternel,
Afin de raconter toutes tes œuvres.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.