×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Psaume 58     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Psaumes 58
Segond « Colombe »


Condamnation des juges injustes

1 Au chef de chœur. « Ne détruis pas ». Hymne de David.
2 En vérité, est-ce en vous taisant que vous rendez la justice ?
Est-ce ainsi que vous jugez avec droiture, fils d’homme ?
3 Loin de là ! intentionnellement, vous commettez des fraudes ;
Dans le pays, c’est la violence de vos mains que vous placez sur la balance.
4 Les méchants sont pervertis dès le sein maternel,
Les menteurs s’égarent au sortir du ventre (de leur mère),
5 Ils ont un venin pareil au venin d’un serpent,
D’une vipère sourde qui ferme son oreille,
6 Qui n’entend pas la voix des charmeurs,
Du magicien le plus habile.
7 Dieu, brise-leur les dents dans la bouche !
Éternel, casse les mâchoires des lionceaux !
8 Ils seront refoulés comme des eaux qui s’écoulent !
Il lancera ses flèches, et ils deviendront infirmes,
9 Comme une limace qui fond en avançant,
Tel l’avorton, ils ne verront plus le soleil.
10 Avant que vos marmites soient au contact de l’épine,
Verte ou enflammée, (Dieu) emportera les méchants par la tempête.
11 Le juste sera dans la joie, car il aura vu la vengeance ;
Il lavera ses pieds dans le sang des méchants.
12 Et les humains diront :
Oui, il y a une récompense pour le juste ;
Oui, il y a un Dieu qui exerce le jugement sur la terre.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.