×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Chroniques 26     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Chroniques 26
Segond « Colombe »


Règne d’Ozias (Azaria)

1 Tout le peuple de Juda prit Ozias, âgé de seize ans, et l’établit roi à la place de son père Amatsia.
2 Ce fut lui qui rebâtit Eiloth et la ramena sous la domination de Juda, après que le roi fut couché avec ses pères.
3 Ozias avait seize ans lorsqu’il devint roi et il régna cinquante-deux ans à Jérusalem. Le nom de sa mère était Yekolia, de Jérusalem.
4 Il fit ce qui est droit aux yeux de l’Éternel, en tout point comme avait fait son père Amatsia.
5 Il s’appliqua à rechercher Dieu du vivant de Zacharie, qui avait l’intelligence des visions de Dieu ; et tant qu’il rechercha l’Éternel, Dieu lui donna du succès.
6 Il sortit pour combattre les Philistins et fit des brèches dans la muraille de Gath, dans la muraille de Yabné et dans la muraille d’Asdod. Il construisit des villes dans (le territoire d’) Asdod et parmi les Philistins.
7 Dieu l’aida contre les Philistins, contre les Arabes qui habitaient à Gour-Baal, et contre les Maonites.
8 Les Ammonites faisaient des offrandes à Ozias, et sa renommée s’étendit jusqu’aux abords de l’Égypte, car sa puissance s’élevait bien haut.
9 Ozias bâtit des tours à Jérusalem sur la porte de l’Angle, sur la porte de la Vallée et sur l’Encoignure, et il les fortifia.
10 Il bâtit des forts dans le désert et creusa beaucoup de citernes, parce qu’il avait un nombreux cheptel dans la Chephéla et dans la plaine (côtière), ainsi que des laboureurs et des vignerons dans les montagnes et au Carmel, car il aimait l’agriculture.
11 Ozias avait une armée de combattants qui sortaient au combat par troupes comptées d’après le dénombrement qu’en firent le scribe Yeïel et le commissaire Maaséyahou, et (placées) sous les ordres de Hananiahou, l’un des ministres du roi.
12 Le nombre total des chefs de familles, des vaillants héros, était de 2 600.
13 Ils avaient sous leurs ordres une armée de 307 500 combattants forts et vaillants qui apportaient leur aide au roi contre l’ennemi.
14 Ozias leur procura pour toute l’armée des boucliers, des lances, des casques, des cuirasses, des arcs et des pierres de frondes.
15 Il fit faire à Jérusalem des machines conçues par un ingénieur, pour être placées sur les tours et sur les angles, afin de lancer des flèches et de grosses pierres. Sa renommée s’étendit au loin, car il fut merveilleusement aidé jusqu’à ce qu’il ait affermi son pouvoir.
16 Mais lorsqu’il eut affermi son pouvoir, son cœur s’enhardit jusqu’à entraîner sa perte. Il fut infidèle à l’Éternel son Dieu : il entra dans le temple de l’Éternel pour brûler (des parfums) sur l’autel des parfums.
17 Le sacrificateur Azariahou entra derrière lui, avec quatre-vingts sacrificateurs de l’Éternel.
18 vaillants hommes, qui s’opposèrent au roi Ozias et lui dirent : Ce n’est pas à toi Ozias de brûler (des parfums) à l’Éternel, mais aux sacrificateurs, fils d’Aaron, qui ont été consacrés pour les brûler. Sors du sanctuaire, car tu es infidèle, et cela ne tournera pas à ta gloire devant l’Éternel Dieu.
19 La colère s’empara d’Ozias, (qui tenait) un encensoir à la main. Comme il se mettait en colère contre les sacrificateurs, la lèpre éclata sur son front, en présence des sacrificateurs, dans la maison de l’Éternel, près de l’autel des parfums.
20 Le souverain-sacrificateur Azariahou et tous les sacrificateurs se tournèrent vers lui, et voici qu’il avait la lèpre au front. Ils le mirent précipitamment dehors, et lui-même se hâta de sortir, parce que l’Éternel l’avait frappé.
21 Le roi Ozias demeura lépreux jusqu’au jour de sa mort et il habita dans une maison isolée comme lépreux, car il était exclu de la maison de l’Éternel. Son fils Yotam était régent de la maison du roi et gouvernait le peuple du pays.
22 Le reste des actes d’Ozias, les premiers et les derniers ont été écrits par le prophète Ésaïe, fils d’Amots.
23 Ozias se coucha avec ses pères, et on l’ensevelit avec ses pères dans le champ de la sépulture des rois, car on disait : Il est lépreux. Son fils Yotam régna à sa place.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.