×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  1 Rois 16.28     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

1 Rois 16.28
Segond « Colombe »


1 La parole de l’Éternel fut (adressée) à Jéhu, fils de Hanani, contre Baécha en ces mots
2 Parce que je t’ai élevé de la poussière, que je t’ai établi conducteur de mon peuple d’Israël, mais que tu as marché dans la voie de Jéroboam, et que tu as fait pécher mon peuple d’Israël, pour m’irriter par leurs péchés.
3 je vais balayer Baécha et sa maison et je rendrai ta maison semblable à la maison de Jéroboam, fils de Nebath.
4 Celui de (la maison de) Baécha qui mourra dans la ville sera mangé par les chiens, et celui des siens qui mourra dans la campagne sera mangé par les oiseaux du ciel.
5 Le reste des actes de Baécha, ce qu’il a fait, et sa vaillance, cela est écrit dans le livre des chroniques des rois d’Israël.
6 Baécha se coucha avec ses pères et fut enseveli à Tirtsa. Éla, son fils, régna à sa place.
7 La parole de l’Éternel avait même été (adressée) par l’intermédiaire du prophète Jéhu, fils de Hanani, à Baécha et à sa maison, à cause de tout ce qu’il avait fait de mal aux yeux de l’Éternel, pour l’irriter par l’oeuvre de ses mains et pour devenir semblable à la maison de Jéroboam, et aussi parce qu’il avait frappé cette maison.

Règne d’Éla sur Israël

8 La vingt-sixième année d’Asa, roi de Juda, Éla, fils de Baécha, régna sur Israël à Tirtsa. (Il régna) deux ans.
9 Son serviteur Zimri, chef de la moitié des chars, conspira contre lui. Éla était à Tirtsa, buvant comme un ivrogne dans la maison d’Artsa, préposé à la maison du roi à Tirtsa.
10 Zimri entra, le frappa et le fit mourir, la vingt-septième année d’Asa, roi de Juda, et il régna à sa place.
11 Dès qu’il fut roi et qu’il fut assis sur son trône, il frappa toute la maison de Baécha, il n’en laissa pas la moindre personne, ni proche parent, ni ami.
12 Zimri massacra toute la maison de Baécha, selon la parole que l’Éternel avait dite contre Baécha par l’intermédiaire du prophète Jéhu.
13 à cause de tous les péchés que Baécha et son fils Éla avaient commis et qu’ils avaient fait commettre à Israël pour irriter l’Éternel, le Dieu d’Israël.
14 Le reste des actes d’Éla et tout ce qu’il a fait, cela est écrit dans le livre des chroniques des rois d’Israël.

Règne de Zimri sur Israël

15 La vingt-septième année d’Asa, roi de Juda, Zimri régna sept jours à Tirtsa.
Or le peuple campait devant Guibbetôn, qui appartenait aux Philistins.
16 Le peuple qui campait entendit qu’on disait : Zimri a conspiré et il a même tué le roi ! Et ce jour-là, tout Israël établit dans le camp pour roi d’Israël Omri, chef de l’armée.
17 Omri et tout Israël avec lui partirent de Guibbetôn et assiégèrent Tirtsa.
18 Zimri, voyant que la ville était prise, se retira dans le donjon du palais royal et brûla sur lui le palais royal.
19 Il mourut à cause des péchés qu’il avait commis en faisant ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, en marchant dans la voie de Jéroboam et (en se livrant) au péché que (Jéroboam) avait commis pour faire pécher Israël.
20 Le reste des actes de Zimri, et la conspiration qu’il forma, cela est écrit dans le livre des chroniques des rois d’Israël.
21 Alors le peuple d’Israël se divisa en deux partis : une moitié du peuple s’était ralliée à Tibni, fils de Guinath, pour le faire roi, et l’autre moitié à Omri.
22 Ceux du peuple qui étaient ralliés à Omri l’emportèrent sur ceux qui étaient ralliés à Tibni, fils de Guinath. Tibni mourut et Omri régna.

Règne d’Omri sur Israël

23 La trente et unième année d’Asa, roi de Juda, Omri régna sur Israël. (Il régna) douze ans. Après avoir régné six ans à Tirtsa.
24 il acheta de Chémér la montagne de Samarie pour deux talents d’argent ; il bâtit (une ville) sur la montagne et donna à la ville qu’il bâtit le nom de Samarie, d’après le nom de Chémér, propriétaire de la montagne.
25 Omri fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel ; il agit plus mal que tous ceux qui avaient été avant lui.
26 Il marcha dans toute la voie de Jéroboam, fils de Nebath et (se livra) au péché qu’il avait fait commettre à Israël, pour irriter l’Éternel, le Dieu d’Israël par leurs vaines (idoles).
27 Le reste des actes d’Omri, ce qu’il a fait et la vaillance dont il fit preuve, cela est écrit dans le livre des chroniques des rois d’Israël.
28 Omri se coucha avec ses pères et fut enseveli à Samarie. Achab, son fils, régna à sa place.

Règne d’Achab et Jézabel sur Israël

29 Achab, fils d’Omri, régna sur Israël, la trente-huitième année d’Asa, roi de Juda. Achab, fils d’Omri régna vingt-deux ans sur Israël à Samarie.
30 Achab, fils d’Omri, fit ce qui est mal aux yeux de l’Éternel, plus que tous ceux qui avaient été avant lui.
31 Comme si cela avait été trop peu pour lui de se livrer aux péchés de Jéroboam, fils de Nebath : il prit pour femme Jézabel, fille d’Éthbaal, roi des Sidoniens, et il alla rendre un culte à Baal et se prosterner devant lui.
32 Il éleva un autel à Baal dans le temple de Baal qu’il bâtit à Samarie.
33 Achab fit aussi le poteau d’Achéra et Achab fit plus encore pour irriter l’Éternel, le Dieu d’Israël, que tous les rois d’Israël qui avaient été avant lui.
34 De son temps, Hiel de Béthel bâtit Jéricho ; il en jeta les fondations au prix d’Abiram, son fils aîné, et il en posa les portes au prix de Segoub son cadet, selon la parole que l’Éternel avait dite par l’intermédiaire de Josué, fils de Noun.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.