×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  2 Samuel 20     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

2 Samuel 20
Segond « Colombe »


1 Il se trouvait là un vaurien, nommé Chéba, fils de Bikri, Benjaminite. Il sonna du cor et dit : Point de part pour nous avec David, pas d’héritage pour nous avec le fils d’Isaï ! Chacun à ses tentes, Israël
2 Et tous les hommes d’Israël s’éloignèrent de David pour se rallier à Chéba, fils de Bikri. Mais les hommes de Juda s’attachèrent à leur roi (et l’accompagnèrent) depuis le Jourdain jusqu’à Jérusalem.
3 David rentra dans sa maison à Jérusalem. Le roi prit les dix concubines qu’il avait laissées pour garder la maison et il les mit dans un lieu où elles étaient séquestrées ; il pourvut à leur entretien, mais il n’alla pas vers elles, et elles furent enfermées jusqu’au jour de leur mort, vivant dans un état de veuvage.
4 Le roi dit à Amasa : Convoque-moi pour dans trois jours les hommes de Juda ; et toi, sois ici présent.
5 Amasa partit pour convoquer Juda ; mais il se mit en retard pour le rendez-vous que le roi lui avait fixé.
6 David dit alors à Abichaï : Chéba, fils de Bikri, va maintenant nous faire plus de mal qu’Absalom. Prends toi-même les serviteurs de ton seigneur et poursuis-le, de peur qu’il ne trouve des villes fortes et que nous ne le perdions de vue.
7 Les hommes de Joab sortirent à sa suite ainsi que les Kérétiens et les Pélétiens, et tous les vaillants hommes ; ils sortirent de Jérusalem, afin de poursuivre Chéba, fils de Bikri.
8 Lorsqu’ils furent près de la grande pierre qui est à Gabaon, Amasa arriva devant eux. Joab avait passé une ceinture sur les habits dont il était vêtu, et dans laquelle il avait passé une épée, attachée à ses reins dans un fourreau. Elle tomba comme Joab s’avançait.
9 Joab dit à Amasa : Te portes-tu bien, mon frère ? Et de la main droite il saisit la barbe d’Amasa pour l’embrasser.
10 Amasa ne prit pas garde à l’épée qui était dans la main de Joab ; et Joab l’en frappa au ventre et répandit ses entrailles à terre, sans lui porter un second (coup) ; et Amasa mourut. Joab et son frère Abichaï se mirent à la poursuite de Chéba, fils de Bikri.
11 Un homme d’entre les jeunes gens de Joab s’était arrêté près d’Amasa et disait : Qui est en faveur de Joab et qui est pour David ? Qu’il suive Joab
12 Amasa se roulait dans le sang au milieu de la route ; et cet homme, ayant vu que tout le peuple s’arrêtait, poussa Amasa hors de la route dans un champ et jeta un vêtement sur lui, lorsqu’il vit que tous ceux qui arrivaient près de lui s’arrêtaient.
13 Quand on l’eut retiré de la route, chacun suivit Joab, afin de poursuivre Chéba, fils de Bikri.
14 Il traversa toutes les tribus d’Israël dans la direction d’Abel-Beth-Maaka, et de tous les Bérim. Ils se rassemblèrent et le suivirent.
15 Ils vinrent assiéger Chéba dans Abel-Beth-Maaka, et ils élevèrent contre la ville un retranchement qui atteignait le rempart. Tout le peuple qui était avec Joab sapait la muraille pour la faire tomber.
16 Alors une femme habile se mit à crier de la ville : Écoutez, écoutez ! Dites, je vous prie, à Joab : Approche jusqu’ici, je veux te parler
17 Il s’approcha d’elle, et la femme dit : Es-tu Joab ? Il répondit : C’est moi ! Elle lui dit : Écoute les paroles de ta servante ; il répondit : J’écoute.
18 Alors elle dit : Autrefois on avait coutume de dire : Que l’on consulte Abel ! Et tout se terminait ainsi.
19 Moi je suis en paix avec les fidèles d’Israël, mais toi tu cherches à faire périr une ville qui est une mère en Israël ! Pourquoi détruirais-tu l’héritage de l’Éternel
20 Joab répondit : Loin, loin de moi la pensée de détruire et de ruiner
21 Il ne s’agit pas de cela. Mais un homme de la montagne d’Éphraïm, nommé Chéba, fils de Bikri, a levé la main contre le roi, contre David. Livrez-le, lui seul, et je m’éloignerai de la ville. La femme dit à Joab : Eh bien ! sa tête te sera jetée par la muraille.
22 La femme alla vers tout le peuple avec son habileté ; et ils coupèrent la tête de Chéba, fils de Bikri et la jetèrent à Joab. Joab sonna du cor ; on se dispersa loin de la ville, chacun dans ses tentes. Alors Joab retourna à Jérusalem, vers le roi.
23 Joab commandait toute l’armée d’Israël ; Benaya, fils de Yehoyada, était à la tête des Kérétiens et des Pélétiens
24 Adoram dirigeait les corvées ; Josaphat, fils d’Ahiloud, était archiviste
25 Cheva était secrétaire ; Tsadoq et Abiatar étaient sacrificateurs
26 et Ira de Yaïr était aussi prêtre pour David.

Texte de la Segond Colombe
Copyright © Éditions Biblio.