×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Exemples 21.20     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Exemples 21.20
André Chouraqui


Le canal et la route

1 Canal d’eaux dans la main de IHVH-Adonaï, le cœur du roi : il l’incline vers tout ce qu’il désire.
2 Toute route de l’homme est droite à ses yeux, mais IHVH-Adonaï soupèse les cœurs.
3 Faire la justification et le jugement est choisi par IHVH-Adonaï, plutôt que le sacrifice.
4 Hauteur des yeux, dilatation du cœur, le rayon des criminels est une faute.
5 Le zèle de pensées n’est qu’un avantage ; toute précipitation, qu’une pénurie !
6 Forger des trésors avec la langue du mensonge : fumée éphémère des chercheurs de mort !
7 La razzia des criminels les entraîne, car ils refusent de faire justice.
8 Subversive, aliénée, la route de l’homme ! Limpide, son œuvre est droite.
9 Mieux vaut habiter l’angle d’un toit qu’une maison garnie avec une femme disputeuse.
10 L’être du criminel désire le mal ; à ses yeux, son compagnon n’est pas gracié.
11 À la punition du railleur, le niais s’assagit ; quand le sage est perspicace, il prend de la pénétration.
12 Le juste est lucide pour la maison du criminel ; il pervertit dans le mal les criminels.
13 Qui clôt son oreille à la clameur de l’indigent criera lui-même sans réponse.
14 Don caché dompte la narine ; pot-de-vin en poche, la fièvre rude.
15 Rendre le jugement, joie du juste, effarement des ouvriers de fraude.
16 L’humain qui a vagué loin de la route de perspicacité repose au rassemblement des fantômes.
17 Amant de joie, homme de pénurie ; amant du vin et de l’huile ne s’enrichit pas.
18 Le criminel est la rançon du juste ; à la place des équitables, le traître.
19 Mieux vaut habiter une terre déserte que l’irritation d’une femme disputeuse.
20 Dans l’oasis du sage, il est un trésor désirable et de l’huile ; l’homme fou l’engloutit.
21 Qui poursuit la justification et le chérissement trouve la vie, la justification et la gloire.
22 Un sage est monté contre une ville de héros ; il en a abattu la cruauté.
23 Gardien de sa bouche et de sa langue se garde des détresses de son être.
24 Le bouillonnant, le présomptueux a pour nom « railleur » ; avec emportement, il fait bouillonner.
25 Le désir du paresseux le met à mort : oui, ses mains refusent d’agir.
26 Tout le jour appète d’appétit. Le juste donne sans épargner.
27 Le sacrifice des criminels est une abomination, surtout s’il le fait venir avec préméditation.
28 Témoin de tromperie perd ; l’homme qui a entendu avec persistance parle.
29 L’homme criminel est rude de ses faces ; l’équitable discerne sa route.
30 Pas de sagesse, pas de discernement, pas de conseil contre IHVH-Adonaï.
31 Le cheval est prêt au jour de guerre, mais à IHVH-Adonaï le salut.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf