×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Louanges 7.12     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Louanges 7.12
André Chouraqui


IHVH-Adonaï le Juste

1 Hymne. De David. Qu’il a poétisé pour IHVH-Adonaï, sur les paroles de Koush bèn Iemini.
2 IHVH-Adonaï, Elohaï ! En toi je m’abrite, sauve-moi ! De tous mes persécuteurs, secours-moi,
3 qu’il ne lacère mon être comme un lion, et déchiquette sans sauveteur !
4 IHVH-Adonaï, Elohaï ! Si j’ai fait cela, s’il existe un forfait en mes paumes,
5 si j’ai rétribué mon payeur de mal, ou dépouillé mon oppresseur gratuitement,
6 que l’ennemi poursuive mon être, qu’il atteigne et piétine à terre ma vie, qu’il fasse demeurer ma gloire dans la poussière ! Sèlah.
7 Lève-toi, IHVH-Adonaï, en ta fureur ; surgis contre les emportements de mes oppresseurs ; éveille pour moi le jugement que tu as ordonné.
8 La communauté des patries t’entoure ; au-dessus d’elle, retourne dans l’altitude.
9 IHVH-Adonaï, juge des peuples, juge-moi, IHVH-Adonaï, selon ma justice, selon mon intégrité sur moi.
10 Qu’il se termine donc, le mal des criminels ! Affermis le juste, examine les cœurs et les reins, Elohîms, juste.
11 Mon bouclier en Elohîms, le sauveur des cœurs droits,
12 Elohîms, juge juste, Él qui s’exaspère chaque jour.
13 S’il ne retourne pas, il polit son épée, bande son arc, le prépare,
14 se prépare des engins de mort, et ouvrage ses flèches en brandons.
15 Voici, il conçoit la fraude, s’engrosse de labeur et enfante le mensonge.
16 Il fore une fosse, la creuse, et tombe dans le pourrissoir qu’il a fait.
17 Son labeur retourne contre sa tête, sa violence descend sur son occiput.
18 Je célèbre IHVH-Adonaï selon sa justice, je chante le nom de IHVH-Adonaï, le Suprême.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf