×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Rois 1 16.7     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Rois 1 16.7
André Chouraqui


Zimri complote

1 Et c’est la parole de IHVH-Adonaï à Iéhou bèn Hanani sur Ba’sha pour dire :
2 « Parce que je t’ai enlevé de la poussière, te donnant pour guide sur mon peuple Israël, tu vas sur la route de Iarob’âm, et tu fais fauter mon peuple Israël pour m’irriter de leurs fautes.
3 Me voici. J’incendie les arrières de Ba’sha et les arrières de ta maison. Je donne sa maison comme la maison de Iarob’âm bèn Nebat.
4 Le mort de Ba’sha dans la ville, les chiens le mangeront ; son mort aux champs, les volatiles des ciels le mangeront. »
5 Le reste des paroles de Ba’sha, ce qu’il a fait, son héroïsme n’est-il pas écrit dans l’acte « Paroles des jours des rois d’Israël ? »
6 Ba’sha se couche avec ses pères. Il est enseveli à Tirsa. Éla, son fils, règne à sa place.
7 Aussi par la main de Iéhou bèn Hanani, l’inspiré, la parole de IHVH-Adonaï est à Ba’sha et à sa maison, sur tout le mal qu’il avait fait aux yeux de IHVH-Adonaï, pour l’irriter par l’œuvre de ses mains, pour être comme la maison de Iarob’âm, qu’il avait frappée. Éla et Zimri

Éla et Zimri

8 En l’an vingt-six d’Assa, roi de Iehouda, Éla bèn Ba’sha règne sur Israël à Tirsa, deux ans.
9 Son serviteur, Zimri, le chef de la moitié de la charrerie, complote contre lui. Il est à Tirsa ; il boit, ivre, dans la maison d’Arsa, qui est sur la maison de Tirsa.
10 Zimri vient. Il le frappe et le met à mort. En l’an vingt-sept d’Assa, roi de Iehouda, il règne à sa place.
11 Et c’est sous son règne, siégeant sur son trône, il frappe toute la maison de Ba’sha. Il ne lui laisse pas un pisseur contre un mur, son racheteur ni son compagnon.
12 Zimri extermine toute la maison de Ba’sha, selon la parole de IHVH-Adonaï, dont il avait parlé à Ba’sha par la main de Iéhou, l’inspiré,
13 pour toutes les fautes de Ba’sha et les fautes d’Éla, son fils, par lesquelles ils fautent et font fauter Israël, pour irriter IHVH-Adonaï, l’Elohîms d’Israël, dans leurs fumées.
14 Le reste des paroles d’Éla, tout ce qu’il a fait, n’est-il pas écrit sur l’acte « Paroles des jours des rois d’Israël ? »
15 En l’an vingt-sept d’Assa, roi d’Israël, Zimri règne sept jours à Tirsa. Le peuple campe à Guibetôn, qui est aux Pelishtîm.
16 Il entend le peuple des campeurs dire : « Zimri a comploté et aussi frappé le roi. » Tout Israël fait roi ’Omri, le chef de la milice d’Israël, ce jour-là, dans le camp.
17 ‹ Omri monte, avec tout Israël, de Guibetôn ; ils assiègent Tirsa.
18 Et c’est quand Zimri voit que la ville est investie, il vient au château de la maison du roi. Il incinère sur lui la maison du roi au feu, et il meurt,
19 pour ses fautes dont il avait fauté, pour avoir fait le mal aux yeux de IHVH-Adonaï, pour aller sur la route de Iarob’âm, et pour la faute qu’il avait faite en faisant fauter Israël.
20 Le reste des paroles de Zimri, le complot qu’il a comploté, n’est-il pas écrit sur l’acte « Paroles des jours des rois d’Israël ? » ’Omri, roi d’Israël

’Omri, roi d’Israël

21 Alors le peuple d’Israël se partage en deux, la moitié du peuple est derrière Tibni bèn Guinat pour le faire régner, et la moitié derrière ’Omri.
22 Le peuple derrière ’Omri est plus fort que le peuple derrière Tibni bèn Guinat. Tibni meurt. ’Omri règne.
23 Et l’an trente et un d’Assa, roi de Iehouda, ’Omri règne sur Israël douze ans. À Tirsa, il règne six ans.
24 Il achète le mont Shomrôn de Shèmèr pour deux talents d’argent. Il bâtit le mont et crie le nom de la ville qu’il a bâtie du nom de Shèmèr, l’Adôn du mont Shomrôn.
25 ‹ Omri fait le mal aux yeux de IHVH-Adonaï et méfait plus que tous avant lui.
26 Il va sur la route de Iarob’âm bèn Nebat et dans sa faute, par laquelle il avait fait fauter Israël pour irriter IHVH-Adonaï, l’Elohîms d’Israël, dans leurs fumées.
27 Le reste des paroles d’’Omri, ce qu’il a fait, son héroïsme, n’est-il pas écrit sur l’acte « Paroles des jours des rois d’Israël ? »
28 ‹ Omri se couche avec ses pères. Il est enseveli à Shomrôn. Ahab, son fils, règne à sa place. Ahab, roi d’Israël

Ahab, roi d’Israël

29 Ahab bèn ’Omri règne sur Israël dans l’année trente-huit d’Assa, roi de Iehouda. Ahab bèn ’Omri règne sur Israël à Shomrôn vingt-deux ans.
30 Ahab bèn ’Omri fait le mal aux yeux de IHVH-Adonaï, plus que tous avant lui.
31 Il est léger pour lui d’aller dans les fautes de Iarob’âm bèn Nebat. Il prend une femme, Izèbèl, la fille d’Ètba’al, le roi des Sidonîm. Il va, sert Ba’al et se prosterne devant lui.
32 Il érige un autel pour Ba’al, dans la maison de Ba’al, qu’il a bâtie à Shomrôn.
33 Ahab fait une Ashéra. Ahab continue à faire pour irriter IHVH-Adonaï, l’Elohîms d’Israël, plus que tous les rois d’Israël qui étaient avant lui.
34 En ces jours, Hiél de Béit-Él bâtit Ieriho. Il la fonde sur Abirâm, son aîné, et sur Segoub, son cadet, il poste ses portes, selon la parole de IHVH-Adonaï dont il avait parlé par la main de Iehoshoua’ bèn Noun.

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf