×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Shemouël 2 15.34     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Shemouël 2 15.34
André Chouraqui


La révolte d’Abshalôm

1 Et c’est après cela, Abshalôm se fait un chariot et des chevaux. Cinquante hommes courent en face de lui.
2 Abshalôm se lève tôt et se tient sur la main de la route de la porte. Et c’est à tout homme qui avait un litige et venait vers le roi pour un jugement, Abshalôm lui criait et disait : « De quelle ville es-tu ? Il disait :  »Ton serviteur est de tel rameau d’Israël. »
3 Abshalôm lui disait : « Vois, tes paroles sont bonnes et réelles ; mais nul ne t’entendra du côté du roi ! »
4 Abshalôm disait : « Qui me mettra en juge de la terre, pour que tout homme qui sera en litige et en jugement vienne vers moi et que je lui rende justice ?
5 Et c’est quand un homme se présentait pour se prosterner devant lui, il lui tendait la main, le saisissait et l’embrassait.
6 Abshalôm faisait selon ce propos à tout Israël, à ceux qui venaient en jugement chez le roi. Abshalôm volait le cœur des hommes d’Israël.
7 Et c’est au bout de quarante ans, Abshalôm dit au roi : « J’irai donc, je paierai mon vœu, ce que j’ai voué à IHVH-Adonaï, à Hèbrôn.
8 Oui, ton serviteur a voué un vœu quand j’habitais à Gueshour, en Arâm, pour dire : Si IHVH-Adonaï me fait retourner, retourner à Ieroushalaîm, je servirai IHVH-Adonaï. »
9 Le roi lui dit : « Va en paix ! » Il se lève et va à Hèbrôn.
10 Abshalôm envoie des espions dans tous les rameaux d’Israël pour dire : « Quand vous entendrez la voix du shophar, dites : ‹ Abshalôm règne à Hèbrôn’. »
11 Deux cents hommes vont avec Abshalôm de Ieroushalaîm. Invités, ils vont en leur intégrité mais ne connaissent pas tout le propos.
12 Abshalôm envoie quérir Ahitophèl, le Guiloni, le conseiller de David, de sa ville, de Guilo, tandis qu’il sacrifiait des sacrifices. Et c’est le complot ; il s’affermit ; et le peuple va en se multipliant avec Abshalôm.
13 Le rapporteur vient vers David, pour dire : « Le cœur de l’homme d’Israël est derrière Abshalôm. »

David s’enfuit

14 David dit à tous ses serviteurs avec lui à Ieroushalaîm : « Levez-vous ! Fuyons ! Oui, il ne sera pas pour nous d’évasion en face d’Abshalôm. Hâtez-vous d’aller, qu’il ne se hâte, ne nous atteigne, ne fasse tomber sur nous le malheur, et ne frappe la ville à bouche d’épée. »
15 Les serviteurs du roi disent au roi : « En tout ce que choisira mon Adôn le roi, voici tes serviteurs. »
16 Le roi sort à pied avec toute sa maison. Le roi abandonne les dix femmes, les concubines, pour garder la maison.
17 Le roi sort à pied avec tout le peuple. Ils s’arrêtent dans une maison distante.
18 Tous ses serviteurs passent sous sa main, tous les Keréti, tous les Peléti, tous les Guitîm : six cents hommes qui étaient venus à pied de Gat. Ils passent en face du roi.
19 Le roi dit à Itaï le Guiti : « Pourquoi vas-tu, toi aussi, avec nous ? Retourne et habite avec le roi. Oui, tu es un étranger et même un exilé de ton lieu.
20 D’hier, ta venue et d’aujourd’hui, je te déplacerais pour aller avec nous ? Moi j’irai où j’irai. Retourne et fais retourner tes frères avec toi en faveur et vérité. »
21 Itaï répond au roi et dit : « Vive IHVH-Adonaï ! Vive mon Adôn le roi ! Seulement au lieu où mon Adôn le roi sera, oui, ton serviteur sera là, à la vie, à la mort ! »
22 Le roi dit à Itaï : « Va. Passe ! » Itaï le Guiti passe avec tous ses hommes et toute la marmaille qui est avec lui.
23 Toute la terre pleure à grande voix et tout le peuple passe. Le roi passe au torrent de Qidrôn. Et tout le peuple passe sur les faces de la route, au désert.
24 Et voici, Sadoq aussi et tous les Lévi portent avec lui le coffre du pacte d’Elohîms. Ils installent le coffre d’Elohîms tandis qu’Èbiatar monte, jusqu’à ce que le peuple achève de passer hors de la ville.
25 Le roi dit à Sadoq : « Fais retourner en ville le coffre d’Elohîms. Si je trouve grâce aux yeux de IHVH-Adonaï, il me fera retourner, il me fera le revoir, lui et son logis.
26 Et s’il dit ainsi : ‹ Je ne te désire pas ›, me voici. Il me fera comme bon à ses yeux. »
27 Le roi dit à Sadoq le desservant : « Vois, retourne en paix dans la ville, et Ahima’as ton fils et Iehonatân le fils d’Èbiatar, vos deux fils avec vous.
28 Voyez, moi-même, je m’attarderai dans les steppes du désert, jusqu’à la venue d’une parole de vous pour me la rapporter. »
29 Sadoq et Èbiatar font retourner le coffre d’Elohîms à Ieroushalaîm et habitent là.
30 David monte la Montée des Oliviers ; il monte et pleure, la tête recouverte. Il va lui-même nu-pieds. Tout le peuple qui est avec lui se recouvre la tête. Ils montent, montent et pleurent.
31 Il est rapporté à David pour dire : « Ahitophèl est parmi les comploteurs, avec Abshalôm. » David dit : « Rends donc aberrant le conseil d’Ahitophèl, IHVH-Adonaï ! »
32 Et c’est David, venu jusqu’en tête, là où il se prosterne devant Elohîms. Et voici à son abord Houshaï, l’Arki, son aube déchirée, de la glèbe sur la tête.
33 David lui dit : « Si tu passes avec moi, tu seras pour moi en charge.
34 Si tu retournes en ville, dis à Abshalôm : ‹ Roi, moi je serai ton serviteur ! J’étais le serviteur de ton père depuis toujours ; mais, maintenant, je serai ton serviteur. › Tu annuleras pour moi le conseil d’Ahitophèl.
35 Sadoq et Èbiatar, les desservants, ne sont-ils pas là avec toi ? Et c’est toute la parole que tu entendras de la maison du roi, tu la rapporteras à Sadoq et Èbiatar, les desservants.
36 Et voici, leurs deux fils sont avec eux, Ahima’as de Sadoq, et Iehonatân d’Èbiatar ; envoie-moi de leurs mains toute parole que vous entendrez. »
37 Houshaï, le compagnon de David, vient en ville, et Abshalôm vient à Ieroushalaîm.

Cette Bible est dans le domaine public.