×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

1 Pierre 2
Bible Annotée Bible annotée interlinéaire Bible annotée double colonne

Pour afficher les notes cliquez sur les versets en noir et gras.

1 Ayant donc rejeté toute malice, et toute fraude, et la dissimulation, et l’envie, et toute médisance,
2 désirez avec ardeur, comme des enfants nouveau-nés, le lait pur qui se trouve dans la Parole, afin que, par lui, vous croissiez pour le salut,
3 si vous avez goûté que le Seigneur est bon.

Christ, pierre de l’angle ; la maison spirituelle, le peuple de Dieu

4 Vous approchant de lui, pierre vivante, réprouvée, il est vrai, par les hommes, mais devant Dieu choisie et précieuse,
5 vous aussi, comme des pierres vivantes, soyez édifiés en maison spirituelle, pour former une sacrificature sainte, pour offrir des sacrifices spirituels agréables à Dieu, par Jésus-Christ.
6 Car il est dit dans l’Écriture : Voici, je pose en Sion une pierre angulaire, choisie et précieuse ; et celui qui croit en elle, ne sera point confus.
7 À vous donc qui croyez, l’honneur ; mais pour les incrédules, la pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient, est devenue la principale pierre de l’angle, et une pierre d’achoppement et un rocher de scandale ;
8 ils s’y heurtent, n’obéissant pas à la Parole, à quoi aussi ils ont été destinés.
9 Mais vous, vous êtes une race élue, une sacrificature royale, une nation sainte, un peuple que Dieu s’est acquis ; afin que vous annonciez les vertus de Celui qui vous a appelés des ténèbres à sa merveilleuse lumière ;
10 vous qui autrefois n’étiez point un peuple, mais qui maintenant êtes le peuple de Dieu ; vous qui n’aviez pas obtenu miséricorde, mais qui maintenant avez obtenu miséricorde.

La sainteté opposée aux calomnies

11 Bien-aimés, je vous exhorte, comme des étrangers et des voyageurs, à vous abstenir des convoitises charnelles, qui font la guerre à l’âme ;
12 ayant une bonne conduite parmi les païens, afin que, tandis qu’ils vous calomnient comme des gens qui font le mal, en vous observant, à cause de vos bonnes œuvres, ils glorifient Dieu au jour de la visitation.
13 Soyez soumis à tout ordre humain, à cause du Seigneur ; soit au roi, comme souverain ;
14 soit aux gouverneurs, comme délégués par lui pour punir ceux qui font le mal et pour louer ceux qui font le bien.
15 Car telle est la volonté de Dieu, qu’en faisant le bien vous fermiez la bouche à l’ignorance des hommes dépourvus de sens ;
16 vous conduisant en hommes libres, et non en hommes qui font de la liberté un voile pour couvrir leur méchanceté, mais en esclaves de Dieu.
17 Honorez tous les hommes ; aimez les frères ; craignez Dieu ; honorez le roi.

Soumission dictée par l’exemple de Christ

18 Domestiques, soyez soumis en toute crainte à vos maîtres, non seulement aux bons et équitables, mais aussi aux mauvais.
19 Car c’est une grâce si quelqu’un, par motif de conscience envers Dieu, endure des afflictions, en souffrant injustement.
20 En effet, quelle gloire y a-t-il si, étant frappés pour avoir commis des fautes, vous l’endurez ? Mais si vous souffrez tout en faisant le bien et que vous l’enduriez, c’est une grâce devant Dieu.
21 C’est à cela, en effet, que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un exemple, afin que vous suiviez ses traces ;
22 lui qui n’a point commis de péché, et dans la bouche duquel il ne s’est point trouvé de fraude ;
23 qui, outragé, ne rendait point d’outrage, souffrant, ne faisait point de menaces, mais s’en remettait à Celui qui juge justement ;
24 qui lui-même a porté nos péchés en son corps sur le bois, afin qu’étant morts au péché, nous vivions pour la justice ; lui, par les meurtrissures duquel vous avez été guéris.
25 Car vous étiez errants comme des brebis ; mais vous êtes maintenant retournés au berger et gardien de vos âmes.

Note

précédent (verset 10)

Commentaire biblique du verset 11

Plan
A. Bonne conduite du chrétien parmi les païens. Soumission aux autorités

La sainteté opposée aux calomnies

Etrangers sur la terre, ne vous livrez pas aux passions de la chair, mais ayez, au milieu des païens qui vous calomnient, une conduite telle que, frappés de vos bonnes œuvres, ils glorifient Dieu (11, 12).

La soumission aux autorités, qui réduit au silence les détracteurs, est la manifestation de la vraie liberté des serviteurs de Dieu

À cause du Seigneur, soyez soumis à tous ceux qui sont élevés en dignité pour punir et récompenser. Dieu veut que vous fassiez taire ainsi les ignorants et que vous vous conduisiez, non en hommes qui font de leur liberté un prétexte pour mal agir, mais en serviteurs de Dieu. Témoignez du respect à tous, de l’amour aux frères, de la crainte à Dieu, de l’honneur au roi (13-17).

Le chrétien, dans ses diverses relations avec les Hommes, doit agir et souffrir comme Christ chapitres 2.11 à 4.19
11 à 17 Bonne conscience du chrétien parmi les païens. Soumission aux autorités

Vous êtes étrangers et voyageurs (comparez 1 Pierre 1.1) ici-bas sur la terre ; puisque votre patrie est dans les cieux, vos affections et vos désirs doivent y être aussi (Psaumes 119.19 ; Philippiens 3.20 ; Hébreux 11.14 et suivants ; Hébreux 13.14).

Les convoitises charnelles sont tous les désirs terrestres qu’éprouve le vieil homme et qui se manifestent encore chez le régénéré (Éphésiens 2.3 ; Galates 5.19).

Un puissant motif pour s’en abstenir, c’est que, comme tous peuvent en faire l’expérience, ces convoitises charnelles font la guerre à l’âme. Ce qui ne veut pas dire seulement qu’en tant que charnelles, elles sont opposées à la raison ou à l’entendement, car, dans ce cas, l’apôtre aurait choisi ce terme (comme Paul, Romains 7.23 ; Romains 7.25) ; mais elles s’attaquent à l’âme, siège de la vie ; elles sont les ennemies de son repos, de sa paix, de son salut et travaillent à sa ruine (Matthieu 16.26 ; Romains 8.5-8).

suivant (verset 12)

Commentaire biblique de 1 Pierre 2.11