Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Comparateur de Bible  /  Marc 6.48

Comparateur biblique Marc 6.48

Louis Segond 1910

Marc 6.48  Il vit qu’ils avaient beaucoup de peine à ramer ; car le vent leur était contraire. À la quatrième veille de la nuit environ, il alla vers eux, marchant sur la mer, et il voulait les dépasser.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Marc 6.48  Il vit qu’ils avaient beaucoup de peine à ramer ; car le vent leur était contraire. Vers la quatrième veille de la nuit, il alla vers eux, marchant sur la mer, et il voulait les dépasser.

Segond 21

Marc 6.48  Il vit qu’ils avaient beaucoup de peine à ramer, car le vent leur était contraire. Vers la fin de la nuit, il alla vers eux en marchant sur le lac, et il voulait les dépasser.

Bible Annotée

Marc 6.48  Et voyant qu’ils se tourmentaient à ramer, car le vent leur était contraire, il vient à eux environ la quatrième veille de la nuit, marchant sur la mer. Et il voulait les devancer ;

John Nelson Darby

Marc 6.48  Et les voyant se tourmenter à ramer, car le vent leur était contraire, vers la quatrième veille de la nuit, il vient vers eux, marchant sur la mer ; et il voulait passer à côté d’eux.

Dite « de l'Épée »

Marc 6.48  Et il vit qu’­ils avaient beaucoup de peine à ramer, parce que le vent leur était contraire ; et environ la quatrième veille de la nuit il vint à eux marchant sur la mer ; et il voulait les devancer.

David Martin

Marc 6.48  Et il vit qu’ils avaient grande peine à ramer, parce que le vent leur était contraire ; et environ la quatrième veille de la nuit, il alla vers eux marchant sur la mer, et il les voulait devancer.

Osterwald

Marc 6.48  Et il vit qu’ils avaient beaucoup de peine à ramer, parce que le vent leur était contraire ; et environ la quatrième veille de la nuit il vint à eux marchant sur la mer ; et il voulait les devancer.

Auguste Crampon

Marc 6.48  Voyant qu’ils avaient beaucoup de peine à ramer, (car le vent leur était contraire), vers la quatrième veille de la nuit, il alla vers eux, marchant sur la mer ; et il voulait les dépasser.

Lemaistre de Sacy

Marc 6.48  et voyant que ses disciples avaient grande peine à ramer, parce que le vent leur était contraire, vers la quatrième veille de la nuit il vint à eux marchant sur la mer, et il voulait les devancer.

André Chouraqui

Marc 6.48  Il les voit se tourmenter à ramer : oui, le vent leur était contraire. Vers la quatrième veille de la nuit, il vient vers eux en marchant sur la mer. Il veut les dépasser.