Dans l’attente de l’exaucement

Marc 5.22 Alors vint un des chefs de la synagogue, nommé Jaïrus, qui, l’ayant aperçu, se jeta à ses pieds, 23 et lui adressa cette instante prière : Ma petite fille est à l’extrémité, viens, impose-lui les mains, afin qu’elle soit sauvée et qu’elle vive. 24 Jésus s’en alla avec lui. Et une grande foule le suivait et le pressait.

Situation de crise, la fille d’un notable est mourante, en prenant le passage synoptique (parallèle) à celui-ci dans l’évangile selon Matthieu (Matthieu 9.20ss) on lit même que sa fille est déjà considérée comme morte. Jaïrus prend sur lui, lutte contre ses préjugés religieux, son orgueil de chef de la synagogue, et devant cette situation sans issue, il adresse une instante prière. Il ne s’est pas passé « une seconde » que Jésus se met en marche pour exaucer sa prière.

Jésus est en mouvement dès que tu commences à prier.

Marc 5.25 Or, il y avait une femme atteinte d’une perte de sang depuis douze ans. 26 Elle avait beaucoup souffert entre les mains de plusieurs médecins, elle avait dépensé tout ce qu’elle possédait, et elle n’avait éprouvée aucun soulagement, mais était allée plutôt en empirant. 27 Ayant entendu parler de Jésus, elle vint dans la foule par derrière, et toucha son vêtement. 28 Car elle disait : Si je puis seulement toucher ses vêtements, je serai guérie. 29 Au même instant la perte de sang s’arrêta, et elle sentit dans son corps qu’elle était guérie de son mal. 30 Jésus connut aussitôt en lui–même qu’une force était sortie de lui ; et, se retournant au milieu de la foule, il dit : Qui a touché mes vêtements ? 31 Ses disciples lui dirent : Tu vois la foule qui te presse, et tu dis : Qui m’a touché ? 32 Et il regardait autour de lui, pour voir celle qui avait fait cela. 33 La femme, effrayée et tremblante, sachant ce qui s’était passé en elle, vint se jeter à ses pieds, et lui dit toute la vérité. 34 Mais Jésus lui dit : Ma fille, ta foi t’a sauvée ; va en paix, et sois guérie de ton mal.

Alors que Jésus est toujours en mouvement vers la fille de Jaïrus, et donc alors que Jaïrus demeure dans cette attitude d’attente dans la prière vis-à-vis du seul qui peut lui venir en aide, il doit « supporter » de voir cette foule le pressant de toute part. De nombreux malheureux veulent eux aussi voir Jésus agir dans leur vie. Puis une femme gravement malade et qui puis est impure (la perte de sang était motif d’exclusion rituelle et sociale Lévitique 15.25) vient arrêter le maître sur son chemin. Pire encore, de la bouche de Jésus même, une force sort de lui pour la guérir ! Elle est exaucée devant ses yeux et arrête le maître alors que sa fille est toujours sur son lit de mort !

Comme Jaïrus attend patiemment, réjoui toi des bénédictions des autres, de l’action de Jésus dans leur vie, ne reste pas centré sur ton problème, occupe toi aussi de celui des autres. (cf.  Philipiens 2.4)

Marc 5.35 Comme il parlait encore, survinrent de chez le chef de la synagogue des gens qui dirent : Ta fille est morte ; pourquoi importuner davantage le maître ?

Le pire arrive : on vient annoncer à Jaïrus que c’est trop tard.

Comment réagir face à telle puissance de découragement, vous verrez qu’il est possible, alors que vous priez avec instance pour un exaucement, des gens animés d’une véritable puissance de découragement surgiront sur votre chemin de foi. Au point que vous pourrez peut-être oublier que le maître est là à vos cotés, il est en chemin ! Il faut savoir ignorer ses « oiseaux de mauvaises augures », ils se cachent souvent derrière une apparente sagesse. Ils utilisent des phrases aux apparences spirituelles du type : « tu sais il faut être sage », « il ne faut pas être juste à l’excès » (Ecclésiaste 7.16)… etc.

Remarquez au passage que l’excès dont ils parlent à une définition simple : tout ce que je fais est bon, ceux qui font plus sont dans l’excès… leur échelle de valeur c’est eux-mêmes, leur maître étalon c’est leur vie spirituelle ! Mais la sagesse des hommes et folie pour Dieu.

Oui parfois la foi est contraire à la « raison », pas toujours d’ailleurs, mais à quoi servirai la foi si tout ce que Dieu veut faire dans nos vies est raisonnable et évident… quand il appelle Abram Dieu lui dit simplement pars, sans lui préciser ou… Est-ce bien raisonnable d’agir sur un tel commandement ? Oui parce qu’il vient de Dieu et que le connaissant, il savait qu’il ne lui veut que du bien.

Jésus résume tout ça en disant à Jaïrus : Ne crains pas, crois seulement.

Marc 5.36 Mais Jésus, sans tenir compte de ces paroles, dit au chef de la synagogue : Ne crains pas, crois seulement.

Que faut-il faire dans ce cas ? Jaïrus à du se souvenir pourquoi il est venu voir Jésus tout au départ, pourquoi bravant l’interdit religieux, au risque de se voir rejeter de la synagogue perdre sa réputation ou pire être lapidé, il est venu voir Jésus parce qu’il savait que seul lui pouvait l’exaucer, jusqu’à ressusciter sa fille si nécessaire !

Marc 5.37 Et il ne permit à personne de l’accompagner, si ce n’est à Pierre, à Jacques, et à Jean, frère de Jacques. 38 Ils arrivèrent à la maison du chef de la synagogue, où Jésus vit une foule bruyante et des gens qui pleuraient et poussaient de grands cris. 39 Il entra, et leur dit : Pourquoi faites-vous du bruit, et pourquoi pleurez-vous ? L’enfant n’est pas morte, mais elle dort. 40 Et ils se moquaient de lui. Alors, ayant fait sortir tout le monde, il prit avec lui le père et la mère de l’enfant, et ceux qui l’avaient accompagné, et il entra là où était l’enfant. 41 Il la saisit par la main, et lui dit : Talitha koumi, ce qui signifie : Jeune fille, lève-toi, je te le dis. 42 Aussitôt la jeune fille se leva, et se mit à marcher ; car elle avait douze ans. Et ils furent dans un grand étonnement. 43 Jésus leur adressa de fortes recommandations, pour que personne ne sût la chose ; et il dit qu’on donnât à manger à la jeune fille.

Pendant les derniers moments de l’attente de Jaïrus, bien qu’il ne sache pas encore ce que Jésus allez faire, il continu à l’écouter, lui obéir et lui faire confiance. Jésus fait alors du vide autour de lui, il ne permet pas à ces pleureurs de rester. Pourtant cela partait d’un bon sentiment il voulait pleurer avec ceux qui pleurent… (cf. Romains 12.15).

Oui mais voila, ce n’était pas le moment de pleurer, Jésus savait déjà pourquoi il se déplaçait et de toute évidence ce n’était pas pour assister à des funérailles !

Cette entrée a été publiée dans La Bible et moi, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Dans l’attente de l’exaucement

  1. jeune pousse dit :

    Ce n’est surement pas le bon endroit pour laisser ce commentaire mais je voulais juste vous remercier pour ce site qui m’aide beaucoup. En effet, je suis une chretienne en cours de conversion et le message de la bible n’est pas toujours facile à comprendre pour moi même si j’y mat toute ma volonté! et spécialement l’AT. Je me sers beaucoup de la bible annotée qui m’éclaire sur bien des choses. Bonne continuation.

    • JM dit :

      Je t’encourage « jeune pousse ». Ne t’arrête pas de lire et de demander au Saint-Esprit de t’éclairer. L’arme la plus efficace de l’ennemie c’est notre ignorance: quand on ne sait pas lui il aime ça. C’est la raison que le Seigneur lui veut nous enseigner et nous révéler des choses.
      Vraiment continue et va de l’avant ne t’arrête pas, mais pas du tout lis et découvre les bénédictions que Dieu à en réserve pour toi.

  2. pasteur landu dit :

    je bénis le seigneur pour le message,que le ciel vs donne encore de révélations pour d’autres enseignements.ns devons tous ns incliner sous les pieds de Jésus-Christ pour obtenir des réponses a nos problèmes.merci

  3. Awounou Olivia dit :

    Edifiant!!!

  4. pacome dit :

    je béni Dieu pour ce message qui vient à point nommé dans ma vie car j’avais perdu la foi contenu de plusieurs épreuves que je vie en ce moment.Après avoir lu cette parole je crois maintenant que mes prières ne resterons pas vaines que Jésus est en route pour m’exaucer. béni soit le Dieu qui exauce!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>