Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

La bonne terre

Avatar de Thomas Mathey Thomas dans "La Bible et moi"   Publié le

Introduction

Nous allons prendre aujourd’hui une parabole qui se retrouve trois fois dans la Bible, si elle est mentionnée dans les trois évangiles synoptiques c’est donc logiquement qu’elle a une grande importance. Lire cette parabole dans les trois évangiles apporte une meilleure compréhension de ce que voulez dire Jésus de si important. Cette parabole est celle dite “du semeur” et se retrouve dans Matthieu 13:1-8, Marc 4:1-9, et Luc 8:4-8.

Pour ceux qui ne connaîtrait pas cette parabole, ni l’explication que Jésus même en fait par la suite pour ses disciples, la semence est la parole de Dieu et la terre est le symbole de notre coeur et de son état. Elle parle donc de la réception de la parole dans notre coeur et de comment elle produit son bon fruit (ou non).

La première question qui me vient est : le semeur est il maladroit ? Il a semé dans tant de mauvaises terres ? Mais non il a simplement un geste ample, il a distribué largement, il a fait, comme Paul le recommande à Timothée, prêché en toute occasion favorable ou non, il a distribué largement la parole. L’autre explication est que en apparence on ne fait pas forcément la différence entre les différents types de terre, les rochers sont sous jacents et les éponges en graines…

La semence quand à elle est parfaite, elle porte en elle un potentiel de vie incroyable, puisqu’elle finie par produire 100 fruits à partir d’une graine ! C’est le symbole même de la bénédiction de Dieu dans une vie (cf. Genèse 26.12).

S’ils se taisent

Avatar de Thomas Mathey Thomas dans "La Bible et moi"   Publié le

Introduction

Depuis les tout début de la création Satan, en forme de serpent, a toujours pour objectif de couper la communion de l’Homme avec Dieu ! Il n’y a rien qui ne le réjouisse plus qu’un Homme loin de son créateur, mais, si par “malheur” il n’a pas réussi à l’empêcher de donner sa vie à Dieu et d’être réconcilié avec Lui ; il passe alors a une autre tactique : il cherche à saboter cette communion retrouvée. Quand à Dieu il a déployé tous ces efforts dans un seul sens : être réconcilié avec nous.

2 Corinthiens 5.20 Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au nom de Christ : Soyez Réconciliés avec Dieu !

Jean 4.23 Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. (ou cherche)

Tu as ta place !

Avatar de Thomas Mathey Thomas dans "La Bible et moi"   Publié le

L’établi de Dieu

Je me souviens depuis que je suis tout petit j’ai toujours aimé “traîner” dans l’atelier de menuiserie de mon père. J’étais toujours aussi perplexe devant un grand nombre des outils présents, je ne comprenais pas toujours à quoi il servaient tous.
Mon père a cette habitude de rangement ; sur tous les murs de son atelier il a fixé des plaque de bois, dans lesquelles il a mis des clous pour suspendre les outils. Mais sa technique ne s’arrête pas là il a aussi dessiné la silhouette des outils à la place qui leur ai dédiée. Cette technique a de nombreux avantages elle permet de savoir immédiatement ou doit aller un outil, de voire si il en manque un et si oui lequel !

Isaac et Rebecca

Avatar de Thomas Mathey Thomas dans "La Bible et moi"   Publié le

Introduction

Nous continuons ici notre série des couples/types dans l’ancien testament, commencé le mois dernier par l’étude de Adam et Eve et je vous propose de voir ici un chapitre de la Genèse nous parlant du tout début de la relation de Isaac et Rebecca.

Posons d’abord les bases de ce message ; le chapitre 24 de la Genèse nous dépeint une quête mettant en scène principalement 4 protagonistes : Abraham, son serviteur (sans nom, bien que certainement Eliezer), Isaac (quasi effacé), et bien sûr Rebecca.

Nous lirons donc ce passage en gardant à l’esprit les types que ces personnages sont, soit : Abraham est Dieu, Eliezer le Saint-Esprit, Isaac est Jésus et enfin Rebecca sa promise, l’Eglise !

Abigaïl et David

Avatar de Thomas Mathey Thomas dans "La Bible et moi"   Publié le

Dans 1 Samuel 25 nous voyons un épisode de la fuite de David, alors que Saül s’accrochait encore et encore au trône et qu’il sombrait dans la folie démoniaque.

Voyons d’abord les acteurs de cette scène :

  • Abigaïl ou Abigaëlle = « mon père est joie », « père de l’enthousiasme »
  • David = « bien aimé »
  • Nabal = « sot, insensé, rustre »

Prenons simplement quelques versets de ce récit qui nous parlerons des qualités indispensables que Jésus recherche dans son Église !

La nécessité

David apprend que Nabal, qu’il connaît bien, dont il a protéger le troupeau, et en période de tonte des brebis, jour de réjouissances ! Il envoi donc des jeunes hommes demander quelque mets des repas de fête qui étaient alors préparés.

Les types de l’Église et de Christ dans l’Ancien Testament

Avatar de Thomas Mathey Thomas dans "La Bible et moi"   Publié le

Quel type d’église sommes nous ?

Introduction

A la lecture de l’excellent livre l’église glorieuse de Watchman Nee, j’ai eu l’idée de développé une série de message sur les types, ou “images” de la relation de Christ avec sa fiancée et future épouse, l’Église. Je crois que par l’étude de plusieurs de ses “couples-type” dans l’ancien testament nous pourrons en tant qu’église comprendre mieux ce que Dieu attend de nous, les qualités et attitudes qu’il s’attend à trouver dans sa future épouse.

Car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’église, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. Or, de même que l’église est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l’être à leurs maris en toutes choses. Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’église, et s’est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau, afin de faire paraître devant lui cette église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. C’est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s’aime lui-même. Car jamais personne n’a haï sa propre chair; mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l’église, parce que nous sommes membres de son corps. C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l’église. Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari.

Éphésiens 5.23-33

Autorité ET soumission

Avatar de Thomas Mathey Thomas dans "La Bible et moi"   Publié le

Jésus avait l’autorité

Après que Jésus eut achevé ces discours, la foule fut frappée de sa doctrine; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme leurs scribes. Matthieu 7.29

Les hommes de l’époque n’avais jamais entendu qui que ce soit parler comme Jésus venait de le faire, en faisant une rapide analyse il vinrent à la conclusion suivante : Jésus parlait comme AYANT autorité. Non pas comme PRENANT autorité…

C’est notre première clef, l’autorité ne peut en aucun cas “se manifester” ou “se créer” ou “se prendre” et encore moins “s’acheter” ! Jésus l’avait un point c’est tout, je pourrais paraphraser cela en disant : les scribes faisait tout pour manifester une autorité, mais Jésus ne faisait rien pour prouver son autorité. Il était simplement légitime dans ce qu’il disait, et ceci est logique, un pécheur comme un pharisien que nous décrit le nouveau testament ne pouvait être crédible en parlant des commandements de Dieu, il y avait quelque chose dans leurs discours qui sonnaient faux ! Et les hommes à qui ils étaient sensés expliquer la loi les connaissaient bien ! Ce sont ces mêmes hommes qui ont amené la femme prise en flagrant délit d’adultère à Jésus, ceci dit étrangement ils n’avaient pas trouvé l’homme avec qui elle était !?

En lui !

Avatar de Thomas Mathey Thomas dans "La Bible et moi"   Publié le

Introduction

C’est par Lui (Dieu) que vous êtes en Christ-Jésus

1 Corinthiens 1.30

Celui qui nous affermit avec vous en Christ et qui nous a oint c’est Dieu.

2 Corinthiens 1.21

Depuis Gethsémané Jésus est passé par des moment clefs ; il a était crucifié, puis enseveli, enfin ressuscité le troisième jour, il a ensuite était glorifié et s’est assis à la droite de Dieu !

C’est un mystère, dans Jean 15.5 Jésus nous invite à demeurer en lui mais bien plus qu’un simple invitation à l’obéissance et à rester dans sa volonté, Jésus parle d’une vérité spirituelle révélée par de nombreux textes des auteurs du nouveau testament ; notre identification à Jésus.

Intercession

Avatar de Thomas Mathey Thomas dans "La Bible et moi"   Publié le

Sous l’ancienne alliance le peuple de Dieu avait des prêtres en la personne des sacrificateurs, c’est-à-dire qu’il s’adressait à Dieu par l’entremise de ces serviteurs de Dieu. C’est eux par exemple qui présentaient les sacrifices que le peuple apportait devant Dieu, qui demandaient à Dieu de porter un regard favorable sur ses offrandes, bref ils intercédaient pour eux.

La prêtrise n’est plus, depuis le sacrifice de Jésus, la Bible dit que Jésus a fait de nous des sacrificateurs pour Dieu. Nous sommes tous en mesure de jouer le rôle que les sacrificateurs de l’époque jouaient pour le peuple.

Dans l’attente de l’exaucement

Avatar de Thomas Mathey Thomas dans "La Bible et moi"   Publié le

Marc 5.22 Alors vint un des chefs de la synagogue, nommé Jaïrus, qui, l’ayant aperçu, se jeta à ses pieds, 23 et lui adressa cette instante prière : Ma petite fille est à l’extrémité, viens, impose-lui les mains, afin qu’elle soit sauvée et qu’elle vive. 24 Jésus s’en alla avec lui. Et une grande foule le suivait et le pressait.

Situation de crise, la fille d’un notable est mourante, en prenant le passage synoptique (parallèle) à celui-ci dans l’évangile selon Matthieu (Matthieu 9.20ss) on lit même que sa fille est déjà considérée comme morte. Jaïrus prend sur lui, lutte contre ses préjugés religieux, son orgueil de chef de la synagogue, et devant cette situation sans issue, il adresse une instante prière. Il ne s’est pas passé « une seconde » que Jésus se met en marche pour exaucer sa prière.