Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Mikha 7

Mikha 7
André Chouraqui

Télécharger au format .epub

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions. Pour changer de livre ou de chapitre cliquez sur le nom du livre, ci-dessus.

Chapitre 6 1 À moi les alalas ! Oui, j’étais comme les récolteurs, l’été, comme aux grappillages de la vendange. Pas une grappe à manger ; mon être désirait ses prémices.
2 Le fervent est perdu sur terre, pas un homme n’est droit. Tous s’embusquent pour les sangs, chaque homme chasse son frère dans les rets.
3 Pour le mal, ils excellent à deux paumes : le chef quémande, le juge est au tarif, le grand parle du dam de son être et ils dépravent.
4 Leur bonté est comme celle de la morelle, le droit est pire que barbelé. Le jour de tes guetteurs, ta sanction viendra. Alors, ce sera leur égarement.
5 N’adhérez pas au compagnon, ne vous assurez pas auprès de l’alouph. Garde l’ouverture de ta bouche devant celle qui couche sur ton sein.
6 Oui, le fils avilit le père, la fille se dresse contre sa mère, la bru contre sa belle-mère. Les ennemis de l’homme sont les hommes de sa maison.
7 Moi, je guette IHVH-Adonaï, je souhaite l’Elohîms de mon salut. Mon Elohîms m’entendra.
8 Ne te réjouis pas pour moi, mon ennemie ! Oui, je suis tombé, je me relève. Oui, j’habitais les ténèbres : IHVH-Adonaï est pour moi lumière !
9 Je porte la fulmination de IHVH-Adonaï, oui, j’ai fauté contre lui, jusqu’à ce qu’il querelle en ma querelle et fasse mon jugement. Il me fera sortir à la lumière, je verrai sa justification.
10 Mon ennemie le verra, le blêmissement la couvrira, elle qui me disait : « Où est-il IHVH-Adonaï, ton Elohîms ? Mes yeux la verront ; alors elle sera piétinée comme le limon des allées. Des prodiges
11 Le jour de bâtir ta clôture, ce jour, il s’éloignera fort.
12 Ce jour viendra jusqu’à toi, lui, depuis Ashour et les villes de Masor, depuis Masor jusqu’au Fleuve ; de la Mer à la Mer, du Mont au Mont.
13 Et la terre sera en désolation sur ses habitants, pour fruit de leurs agissements.
14 Fais paître ton peuple avec ton rameau, le troupeau de ta possession, qui demeure solitaire. Dans la forêt comme au milieu d’un verger, ils pâtureront au Bashân et en Guil’ad, comme aux jours de pérennité.
15 Comme aux jours de ton exode de la terre de Misraîm, fais-nous voir des prodiges.
16 Les nations verront, elles blêmiront de tout leur héroïsme. Ils mettront la main sur la bouche, leurs oreilles seront sourdes.
17 Ils lécheront la poussière comme le serpent, comme les rampants de la terre. Ils s’irriteront hors de leurs clôtures, ils trembleront de IHVH-Adonaï notre Elohîms, ils frémiront de toi.
18 Quel Él est comme toi, supportant le tort et passant sur la carence du reste de sa possession ! Il ne renforce pas à jamais sa narine : oui, il désire le chérissement.
19 Il retournera, il nous matriciera, il ligaturera nos torts. Tu jetteras dans le gouffre de la mer toutes leurs fautes.
20 Tu donneras la vérité à Ia’acob, le chérissement à Abrahâm, ce que tu as juré à nos pères dès les jours d’antan.


Cette traduction de la Bible, est sous-copyright André Chouraqui et ses ayant-droits.