Menu

Vous êtes ici :  /   / 

La Bible annotée

étude biblique - Bandeau aléatoire

Les Nombres

Chapitres : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36

Chapitre 1

1 Et l'Éternel parla à Moïse au désert de Sinaï, dans la Tente d'assignation, le premier jour du second mois, la seconde année après leur sortie du pays d'Egypte, en disant :
2 Faites le compte de toute l'assemblée des fils d'Israël, selon leurs familles, selon leurs maisons patriarcales, en comptant les noms de tous les mâles par tête,
3 depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tout homme apte au service en Israël ; vous en ferez le recensement selon leurs troupes, toi et Aaron.
4 Et avec vous il y aura un homme par tribu, un homme qui soit chef de sa maison patriarcale.
5 Voici les noms des hommes qui vous assisteront : Pour Ruben Elitsur, fils de Schédéur ;
6 pour Siméon : Sélumiel, fils de Tsurischaddaï ;
7 pour Juda : Nahason, fils d'Amminadab ;
8 pour Issacar : Néthanéel, fils de Tsuar ;
9 pour Zabulon : Eliab, fils de Hélon ;
10 pour les fils de Joseph : pour Ephraïm : Elisama, fils d'Ammihud ; pour Manassé : Gamliel, fils de Pédahtsur ;
11 pour Benjamin : Abidan, fils de Guidéoni ;
12 pour Dan : Ahiézer, fils d'Ammischaddaï ;
13 pour Asser : Paguiel, fils d'Ocran ;
14 pour Gad : Eliasaph, fils de Déuël ;
15 pour Nephthali : Abira, fils d'Enan.
16 Tels sont ceux qui furent convoqués du sein de l'assemblée ; ils étaient princes de leurs tribus patriarcales ; ce furent les chefs des milliers d'Israël.
17 Moïse et Aaron prirent ces hommes, qui avaient été désignés par leurs noms,
18 et convoquèrent toute l'assemblée, le premier jour du second mois ; et ils furent enregistrés, selon leurs familles, selon leurs maisons patriarcales, en comptant les noms par tête, depuis l'âge de vingt ans et au-dessus,
19 comme l'Éternel l'avait ordonné à Moïse, et il en fit le dénombrement au désert de Sinaï.
20 Les fils de Ruben, premier-né d'Israël, leurs descendants selon leurs familles, selon leurs maisons patriarcales, en comptant les noms par tête, tous les mâles, depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tout homme apte au service :
21 les recensés pour la tribu de Ruben furent quarante-six mille cinq cents.
22 Pour les fils de Siméon, leurs descendants selon leurs familles, selon leurs maisons patriarcales, recensés en comptant les noms de tous les mâles par tête, depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tout homme apte au service :
23 les recensés de la tribu de Siméon furent cinquante-neuf mille trois cents.
24 Pour les fils de Gad, leurs descendants selon leurs familles, selon leurs maisons patriarcales, en comptant les noms depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tout homme apte au service :
25 les recensés de la tribu de Gad furent quarante-cinq mille six cent cinquante.
26 Pour les fils de Juda, leurs descendants selon leurs familles, selon leurs maisons patriarcales, en comptant les noms depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tout homme apte au service :
27 les recensés de la tribu de Juda furent soixante-quatorze mille six cents.
28 Pour les fils d'Issacar, leurs descendants selon leurs familles, selon leurs maisons patriarcales, en comptant les noms depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tout homme apte au service :
29 les recensés de la tribu d'Issacar furent cinquante-quatre mille quatre cents.
30 Pour les fils de Zabulon, leurs descendants selon leurs familles, selon leurs maisons patriarcales, en comptant les noms depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tout homme apte au service :
31 les recensés de la tribu de Zabulon furent cinquante-sept mille quatre cents.
32 Pour les fils de Joseph : Pour les fils d'Ephraïm, leurs descendants selon leurs familles, selon leurs maisons patriarcales, en comptant les noms depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tout homme apte au service :
33 les recensés de la tribu d'Ephraïrn furent quarante mille cinq cents.
34 Pour les fils de Manassé, leurs descendants selon leurs familles, selon leurs maisons patriarcales, en comptant les noms depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tout homme apte au service :
35 les recensés de la tribu de Manassé furent trente-deux mille deux cents.
36 Pour les fils de Benjamin, leurs descendants selon leurs familles, selon leurs maisons patriarcales, en comptant les noms depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tout homme apte au service :
37 les recensés de la tribu de Benjamin furent trente-cinq mille quatre cents.
38 Pour les fils de Dan, leurs descendants selon leurs familles, selon leurs maisons patriarcales, en comptant les noms depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tout homme apte au service :
39 les recensés de la tribu de Dan furent soixante-deux mille sept cents.
40 Pour les fils d'Asser, leurs descendants selon leurs familles, selon leurs maisons patriarcales, en comptant les noms depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tout homme apte au service :
41 les recensés de la tribu d'Asser furent quarante-un mille cinq cents.
42 Pour les fils de Nephthali, leurs descendants selon leurs familles, selon leurs maisons patriarcales, en comptant les noms depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tout homme apte au service :
43 les recensés de la tribu de Nephthali furent cinquante-trois mille quatre cents.
44 Tels sont ceux dont Moïse et Aaron firent le recensement avec les douze hommes, princes d'Israël, un homme par maison patriarcale.
45 Tous les fils d'Israël dont on fit le recensement selon leurs maisons patriarcales, depuis l'âge de vingt ans et au-dessus, tout homme apte au service,
46 tous ceux dont on fit le recensement furent six cent trois mille cinq cent cinquante.
47 Et les Lévites, selon leur tribu patriarcale, ne furent point compris dans le recensement avec les autres.
48 Et l'Éternel parla à Moïse en disant :
49 De la seule tribu de Lévi tu ne feras pas le recensement, et tu n'en feras pas figurer le compte avec celui des fils d'Israël.
50 Et toi, tu chargeras les Lévites du soin de la Demeure du témoignage, de tous ses ustensiles et de tout ce qui y tient ; ce sont eux qui porteront la Demeure et tous ses ustensiles, qui en feront le service ; et ils camperont autour de la Demeure.
51 Et quand la Demeure partira, les Lévites la démonteront ; et quand la Demeure campera, les Lévites la dresseront ; et l'étranger qui en approchera sera mis à mort.
52 Les fils d'Israël camperont chacun dans son camp, chacun près de sa bannière, selon leurs troupes.
53 Et les Lévites camperont autour de la Demeure du témoignage, en sorte qu'il n'éclate pas de colère sur l'assemblée des fils d'Israël ; et les Lévites auront la garde de la Demeure du témoignage.
54 Et les fils d'Israël agirent en tout comme l'Éternel l'avait ordonné à Moïse ; ils firent ainsi.

Haut de page

Notes

Livre des Nombres : contenu et division

Le nom que nos Bibles françaises donnent au quatrième livre de Moïse est la traduction de celui qu'ont adopté les Septante et la Vulgate et qu'employaient déjà les Juifs, Misparim : nombres. Ils le désignaient aussi par les noms de Chomesch happekoudim : Livre des dénombrements ou de Vajedabber : et il dit, premiers mots du livre, ou encore de Bammidbar : dans le désert, d'après le quatrième.

Le titre : Les Nombres, rappelle les dénombrements mentionnés chapitres 1 à 4 et chapitre 26 mais il ne donne qu'une idée bien insuffisante du contenu de ce livre qui renferme le récit des principaux événements arrivés depuis le départ du pied du Sinaï jusqu'à l'arrivée aux plaines de Moab, c'est-à-dire pendant une période de trente-huit ans, du premier jour du second mois de l'an 2 après la sortie d'Egypte jusqu'au dixième mois de la quarantième année.

Nous pouvons facilement découper ce récit en trois sections :

  • la première, 1.1 à 10.10, décrit les préparatifs du départ ;
  • la seconde, 10.11 à 22.1 retrace d'une manière sommaire le voyage depuis le mont Sinaï jusqu'au pays de Moab ;
  • la troisième, 22.2 à 26.13, raconte le séjour dans les plaines de Moab.

Cependant il ne faudrait pas conclure de ces indications chronologiques précises que le livre des Nombres ne contienne qu'une narration historique. Le fil du récit est fréquemment interrompu par des lois et des ordonnances dont quelques-unes sont rapportées à la date de leur promulgation, tandis que pour d'autres nous ne pouvons nous rendre compte de la position qu'elles occupent. Le contenu des Nombres n'est donc ni purement historique, comme celui de la Genèse, ni presque purement législatif, comme celui du Lévitique. Il est à la fois l'un et l'autre, comme celui de l'Exode ; et les éléments divers qui le composent ne sont pas toujours rattachés les uns aux autres par un lien chronologique ou systématique bien visible. Si les détails qu'il donne sur les débuts et sur l'issue du voyage au désert sont assez circonstanciés, il est presque muet sur la majeure partie de ce voyage, les trente-huit ans qui suivirent la révolte de Kadès et pendant lesquels disparut peu à peu toute la génération qui avait assisté à la sortie d'Egypte. C'est une de ces grandes lacunes de l'histoire sainte, analogue à celle qui sépare la fin de la Genèse du commencement, de l'Exode. La Bible se tait en général sui, les périodes qui n'apportent aucun élément nouveau au développement du règne de Dieu. Ajoutons que dans le cas de l'histoire du désert ce silence repose sur un motif plus grave encore : le peuple est en quelque sorte dans un état de réjection ; plus de circoncision, plus de Pâque ; toute la génération adulte sortie de l'Egypte est vouée à la mort. C'est là sans doute le motif du peu de détails qui nous ont été conservés sur cette période.

Cependant ce qui nous est rapporté :

  1. sur le voyage de Sinaï à Kadès : murmures, chapitres 11 et 12
  2. sur le séjour à Kadès : affaire des espions, chapitres 13 et 14
  3. sur les trente-huit années de vaines marches et contre-marches dans le désert : affaire de Coré, chapitres 16 et 17
  4. sur le second séjour à Kadès : nouveaux murmures, chapitres 20 et 21
  5. enfin sur les premiers temps du séjour en Moab : fornication, chapitre 25
suffit pour nous donner une idée très nette de ce qu'a été du point de vue moral cette période, l'une des plus tristes, assurément de toute l'histoire du peuple de Dieu.

La narration du livre des Nombres parait être, comme celles de la Genèse et de l'Exode, une fusion des différents documents qui ont concouru à la composition du Pentateuque.

Chapitres 1 à 10, les préparatifs du départ de Sinaï

Cette première partie comprend les dernières ordonnances que l'Éternel donna au peuple d'Israël pendant les jours qui précédèrent son départ du mont Sinaï, soit pendant les dix-neuf premiers jours du second mois de la seconde année après la sortie d'Egypte (1.1 ; 10.11). Le lien qui rattache le livre des Nombres aux précédents est manifeste : après avoir fait sortir Israël d'Egypte, l'Éternel a établi et consacré sa Demeure au milieu de son peuple (Exode) ; puis il a institué le culte qui doit lui être rendu, et il a promulgué les lois qui régissent tous les domaines de la vie israélite (Lévitique). Maintenant que l'alliance est conclue, le peuple est à même de marcher à la conquête de la terre promise ; dans ce but il doit être organisé militairement, comme la sainte armée dont l'Éternel est le chef, et Moïse reçoit l'ordre de procéder au recensement.

Nous diviserons cette première partie en trois sections :

  1. Chapitres 1 à 4. Le recensement. Moïse fait d'abord le recensement des douze tribus, chapitre 1 ; il leur assigne, la place qu'elles occuperont dans les stations et dans les marches, chapitre 2 ; puis il procède au recensement des Lévites, chapitre 3 et détermine les fonctions qu'ils auront à remplir dans le sanctuaire, chapitre 4.
  2. 5.1 à 8.4 . Nous trouvons ici une série d'ordonnances et de renseignements divers qui se suivent sans ordre apparent et qui, pour la plupart, ne paraissent guère avoir de rapport avec le prochain départ de Sinaï ; ce sont des lois isolées ou des détails relatifs au Tabernacle.
  3. 8.5 à 10.10 . Les derniers événements avant le départ. Ici reprend le fil historique : récit de l'installation des Lévites (8.5-26) ; institution d'une seconde Pâque au second mois (9.1-14) ; indication des signaux qui seront donnés par la nuée et par les trompettes pendant le voyage (9.15 à 10.10).
Chapitre 1, le recensement des douze tribus.

Verset 1

1 à 4

L'ordre divin.

Désert de Sinaï : voir Exode 19.2, note.

Dans la Tente d'assignation : voir Lévitique 1.1, note.

Le premier jour. L'ordre de faire le dénombrement du peuple est donné juste un mois après l'érection du Tabernacle (Exode 40.17) et onze mois après que les israélites furent arrivés dans le désert de Sinaï (Exode 19.1).

Verset 2

Selon leurs familles... Les termes employés pour désigner les divisions et subdivisions du peuple n'ont pas une valeur technique très précise, et nous les trouvons tour à tour appliqués à des unités d'ordre différent. Le peuple se divise proprement en tribus, la tribu en familles, la famille en maisons et la maison en individus, c'est la classification normale. Comparez Josué 7, où il y a cependant aussi quelque indécision dans la valeur des dénominations.

Dans notre texte le terme de famille alterne avec celui de maison patriarcale pour désigner un quelconque des trois premiers degrés. Une maison patriarcale est proprement une famille qui tire son nom d'un patriarche, d'un ancêtre commun, et l'on comprend que ce terme puisse s'appliquer au même titre à la tribu, à la famille ou à la maison. En français les mots de famille et de maison peuvent également s'employer pour désigner soit un groupe de peuple, soit une nation, soit une tribu, soit le groupe restreint d'individus réunis autour du père (famille aryenne, famille française, maison de France, etc.).

L'organisation du peuple est à la fois militaire et civile ; il s'agit bien de constituer une armée, mais à la base de cette hiérarchie se trouve cependant la famille ; c'est comme membre du peuple de Dieu que l'Israélite est enrôlé dans l'armée de l'Éternel.

Verset 3

Voir Exode 30.14, note.

Verset 5

5 à 16

Les chefs de tribus.

Les tribus sont rangées d'après l'ordre des femmes de Jacob, d'abord les cinq fils de Léa (Lévi n'est pas nommé, parce qu'il sera dénombré plus tard), puis les deux fils de Rachel, Joseph comptant pour deux tribus, et enfin les quatre fils des servantes, Bilha et Zilpa. (Comparez Genèse 35.23). Ces douze chefs de tribus sont encore énumérés 2.3 et suivants, 7.12 et suivants, 10.14 et suivants. Sur les vingt-quatre noms que comprend cette liste, quinze paraissent avoir une signification religieuse et sont composés avec le nom de Dieu sous diverses formes ; au temps des Juges, lorsque le peuple se fut mêlé avec les Cananéens, les noms profanes furent de beaucoup les plus nombreux, et les noms religieux ne redevinrent fréquents que depuis Samuel.

Verset 16

Princes. Par leur naissance ils étaient princes de leur tribu ; par leur charge, chefs de milliers ; les milliers paraissent désigner ici la plus grande division militaire de la tribu.

Verset 17

17 à 43

Le recensement.

Verset 18

Le premier jour. La convocation eut lieu le jour même, mais nous ne savons combien dura le recensement. Il eut lieu probablement dans toutes les tribus simultanément, et il fut facilité sans doute par l'organisation que Jéthro avait conseillé à Moïse de donner au peuple (Exode 18.21, note). Nous voyons en effet que les chiffres indiqués pour chaque tribu sont toujours arrondis par centaines, sauf pour la seule tribu de Gad, où l'on descend à la cinquantaine. Il était facile de faire la somme de ces groupes déjà constitués et l'organisation de la tribu patriarcale pouvait être ainsi très facilement transformée en une organisation militaire.

Verset 20

20 à 43

L'ordre des tribus est le même que nous avons trouvé déjà versets 5 à 15, si ce n'est que Gad est avancé du onzième au troisième rang, pour prendre, en qualité de fils aîné de Zilpa, servante de Léa, la place de Lévi, troisième fils de celle-ci. Dans le campement aussi (2.14), Gad occupera la place de Lévi, à côté de Ruben et de Siméon, les deux premiers fils de Léa.

Verset 44

44 à 46

Total du recensement.

Verset 46

Six cent trois mille cinq cent cinquante. C'est exactement le même chiffre que nous avons déjà trouvé, Exode 28.26, ce qui ne permet pas de douter qu'il ne s'agisse du même recensement. De là naît sans doute une difficulté puisque le recensement de l'Exode semble avoir eu lieu avant l'érection du Tabernacle (voir Exode 28.26, l'emploi de la capitation d'un demi-sicle qui en résulta, à la confection des chapiteaux et des socles des piliers du Tabernacle). Nous avons cherché dans les notes sur l'Exode à résoudre cette difficulté. Après le recensement terminé, on calcula le rapport entre le chiffre des recensés et le poids de l'argent spontanément offert pour la construction du Tabernacle ; on obtint ainsi une moyenne d'un demi-sicle : 603 550/301 775 = 0,5 et cette moyenne fut maintenue comme taux de capitation pour tous les recensements subséquents.

Le chiffre de 600 000 hommes de vingt ans et au-dessus suppose une population totale d'environ deux millions d'âmes. Nous avons peine à nous figurer cette masse énorme de peuple parcourant pendant quarante ans, avec ses troupeaux et ses bagages, la presqu'île du Sinaï, qui pouvait être plus fertile qu'aujourd'hui, mais qui n'en était pas moins un grand et affreux désert (Deutéronome 1.19). Nous devons constater cependant que ce chiffre de six cent mille hommes n'est pas fourni par le seul document élohiste qui nous donne les détails de ce recensement ; nous le retrouvons également dans les traditions historiques ; conservées par le document jéhoviste (Exode 12.37 ; Nombres 11.21).

Le chapitre 26 de notre livre nous donne les résultats d'un nouveau recensement qui eut lieu à la fin du voyage dans le désert ; la somme totale diffère à peine de celle qui nous est indiquée dans le recensement actuel (1820 hommes de moins) ; mais dans ces deux statistiques cette somme se répartit entre les tribus d'une manière très inégale, comme on en jugera par le tableau suivant :

  1er
recensement
2ème
recensement
Ruben 46 500 43 730
Siméon 59 300 22 200
Gad 45 650 40 500
Juda 74 600 76 500
Issacar 54 400 64 300
Zabulon 57 400 60 500
Ephraïm 40 500 32 500
Manassé 32 200 52 700
Benjamin 35 400 45 600
Dan 62 700 64 400
Asser 41 500 53 400
Nephtali 53 400 45 400
TOTAL 603 550 601 730

Si nous prenons comme moyenne pour une tribu 50 000 hommes (606 000/42), nous remarquons que dans chaque liste il y a six tribus qui dépassent ce chiffre et six qui demeurent au-dessous ; mais la répartition des tribus n'est pas la même : tandis que Manassé et Asser, d'abord inférieurs à la moyenne, la dépassent dans le second recensement, Nephthali et Siméon descendent au nombre des petites tribus ; le recul est surtout sensible pour Siméon qui tombe du troisième au dernier rang parmi les tribus. Juda se maintient à la tête du peuple comme la tribu la plus nombreuse ; parmi les fils de Joseph, Ephraïm diminue d'importance et Manassé s'accroît rapidement. Il est impossible que ces variations ne répondent pas à une réalité historique ; elles ne sauraient provenir du caprice d'un auteur, dont on ne pourrait découvrir l'intention secrète. Et si la proportion entre les diverses tribus doit être envisagée comme historique, il en résulte un fort argument en faveur de la réalité du nombre d'hommes attribué à chacune d'elles, malgré les difficultés qu'il présente.

Verset 49

Tu ne feras pas... Cela ne signifie pas qu'il ne devait point être fait de recensement des Lévites (voyez 3.14-39 ; 4.34-49), mais ils ne devaient pas être compris dans le recensement actuel, qui avait en vue l'organisation de l'armée de l'Éternel. Cette exclusion est justifiée par les fonctions spéciales qui leur incombent au sanctuaire ; c'est ce qui explique également la place qu'ils occupent dans le camp autour du Tabernacle.

Verset 50

50 à 53

Les fonctions des Lévites sont ici brièvement résumées ; elles seront détaillées dans les chapitres 3 et 4.

Verset 54

L'étranger... à la tribu de Lévi, le profane, israélite ou non israélite (voir Lévitique 22.10, note) ; personne ne doit s'approcher du Tabernacle sans mandat, et cela sous peine de mort, pour le coupable et de châtiment pour tout le peuple (verset 53).

Haut de page